Reconstruction laser des disques intervertébraux

La reconstruction laser du disque intervertébral est une irradiation laser non ablative (c’est-à-dire qui ne provoque pas de destruction tissulaire) à travers une ponction à l’aiguille, qui stimule la croissance des cellules cartilagineuses, restaure les tissus du disque intervertébral et élimine le syndrome douloureux discogène.

L'indication principale pour la reconstruction du disque laser est une douleur discogène chronique qui ne se prête pas à un traitement conservateur.

La présence d'une hernie au stade de l'extrusion, une sténose du canal rachidien, l'instabilité du segment moteur vertébral, une douleur radiculaire prononcée et des symptômes neurologiques focaux sont une contre-indication à la reconstruction au laser des disques par perforation.

L'opération se déroule sous anesthésie locale sous contrôle radiographique. Au cours de la procédure, le contact avec le patient est maintenu, ce qui garantit sa sécurité et évite tout risque de lésion de la colonne vertébrale. Pendant l'irradiation, le disque est chauffé à 70 degrés sans destruction. Le chauffage par laser infrarouge en mode programmé est pris en charge par un système de rétroaction intégré au système laser. Cela évite une surchauffe accidentelle et des dommages thermiques aux tissus. Grâce à cette chaleur, la croissance des cellules cartilagineuses est stimulée et le disque intervertébral est restauré. Le processus de récupération prend plusieurs mois. Au cours de celles-ci, les douleurs de la colonne vertébrale associées aux disques disparaissent progressivement.

La procédure est effectuée sur une base ambulatoire.

Immédiatement avant l'irradiation laser du disque, une petite étude est effectuée, ce qui vous permet de vous assurer que la douleur est associée au disque irradié.

Guide d'aiguille laser

Disques de reconstruction laser LRD-702.

Reconstruction laser des disques intervertébraux

Reconstruction au laser des disques intervertébraux - méthode de traitement microchirurgical des disques intervertébraux - petites hernies, protrusions discales avec syndrome douloureux persistant.

Le disque est chauffé au laser. Le faisceau laser vert stimule la croissance des cellules cartilagineuses, améliore la circulation sanguine et favorise la réparation du disque.

La récupération se fait sur plusieurs mois, voire un an. Le soulagement de la douleur survient immédiatement, mais une anesthésie persistante surviendra dans les 6 mois si un cartilage à part entière est formé et que le disque est restauré. Bien entendu, ce processus est individuel et dépend du degré de dommage et des capacités de restauration du corps, des maladies associées.

La décision de procéder à une reconstruction laser est prise par un neurochirurgien après un examen et un diagnostic précis. Un examen aux rayons X - tomographie, imagerie par résonance magnétique, discographie (introduction d'un agent de contraste dans le disque pour déterminer les dommages).

Il est possible de réaliser une reconstruction laser du disque en tant qu'opération indépendante, ainsi qu'avec l'ablation neurochirurgicale du disque hernié afin de renforcer le disque et d'éviter la formation de hernie récurrente.

La procédure est réalisée dans une salle d'opération spécialisée équipée d'un appareil à rayons X, de moniteurs et d'un laser.
Sous anesthésie locale, l'aiguille de ponction est maintenue dans le disque affecté. Le processus est contrôlé par une machine à rayons X. Un guide laser avec un faisceau vert actif est inséré dans l'aiguille. L'opération continue pendant une heure. La durée d'hospitalisation est en moyenne de trois jours.

Cette méthode de traitement n'exclut pas le traitement combiné - utilisation de médicaments et de physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice, traitement au spa pendant la période de récupération. Le problème de la pathologie dégénérative-dystrophique de la colonne vertébrale demeure et le traitement décrit n'est pas une panacée, mais un nouveau composant du traitement.

Reconstruction laser des disques intervertébraux

Une hernie discale se développe si une fissure apparaît dans son anneau externe et qu'une partie du noyau s'infiltre dans le canal rachidien. Lorsque la pression sur la moelle épinière ou les nerfs augmente, des sensations douloureuses peuvent apparaître dans le cou ou dans le bas du dos (selon la région de la colonne vertébrale où le problème se trouve (cervical, thoracique ou lombaire). Pour éliminer les symptômes douloureux, le spécialiste sélectionnera le type de traitement optimal.

Traitement sans chirurgie

Le but principal de tout patient présentant un diagnostic de hernie intervertébrale est de soulager la douleur et d’autres manifestations de la maladie. Il est recommandé de commencer par un traitement conservateur (non chirurgical). Souvent, la bonne combinaison de procédures est sélectionnée par essais et erreurs. Les options suivantes sont possibles pour soulager la douleur dans la région cervicale et lombaire:

  • Diverses options pour la thérapie physique. Cela peut inclure des exercices avec une faible charge de choc, un étirement doux de la colonne vertébrale pour soulager la pression sur les racines nerveuses, le yoga, une alternance de chaleur et de froid. La thérapie manuelle, par exemple la chiropratique ou l’acupuncture, profite à de nombreux patients.
  • Traitement de la toxicomanie. Pour un traitement, un spécialiste peut prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des analgésiques narcotiques, des stéroïdes anti-inflammatoires ou des injections épidurales.
  • Changements de mode de vie. En fonction de la situation, vous aider à vous débarrasser de la douleur: perdre du poids, abandonner vos mauvaises habitudes, améliorer votre posture seul ou avec l'aide de corsets, un mode de vie plus actif.

Si les méthodes conservatrices et alternatives n'ont pas entraîné de réduction de la douleur et de l'inflammation, il est nécessaire d'envisager des options pour l'ablation chirurgicale de la hernie.

Types d'opérations

Il existe différents types d'opérations pour éliminer les protrusions dans la région cervicale ou lombaire. Le choix de la procédure est déterminé par l'état du patient, les principales maladies et le degré d'endommagement du disque et des nerfs voisins:

  • L'option la plus courante est une procédure appelée discectomie. Ce retrait n'est pas seulement une hernie, mais aussi un disque intervertébral (en totalité ou en partie). Une telle opération est considérée comme la norme absolue, mais c’est aussi une procédure invasive grave qui nécessite une anesthésie générale, un long séjour à l’hôpital et un cours de rééducation difficile.
  • Une autre option est la microdiscectomie. Cette suppression n'est qu'une saillie. L'inconvénient est la possibilité de re-formation d'une hernie.
  • La décompression laser percutanée du disque est une opération qui représente une alternative plus sûre et plus efficace à la discectomie. La thérapie au laser peut traiter même les cas avancés de lésions du disque et des racines nerveuses. Malheureusement, tous les patients ne sont pas nécessairement des candidats appropriés.

La thérapie au laser est particulièrement intéressante et constitue la procédure la plus efficace.

Thérapie au laser

La méthode, basée sur la vaporisation (évaporation) d'une hernie, agit au niveau cellulaire en stimulant les processus de guérison naturels du corps. La thérapie au laser est utilisée avec succès pour traiter les problèmes de la colonne vertébrale et donne le résultat même lorsque les autres méthodes étaient impuissantes. Il peut être utilisé comme:

  • Supplément au traitement médical.
  • Traitement préopératoire.
  • Thérapie postopératoire pour accélérer la guérison.
  • Système de contrôle de la douleur à long terme.
  • Traitement des blessures aiguës.

Le traitement de la hernie spinale au laser est une procédure médicale qui utilise une énergie lumineuse hautement focalisée.

Indications et contre-indications

La thérapie au laser est spécialement conçue pour les patients qui ressentent une douleur intense dans les membres, dans les régions lombo-sacrée et cervicale. Il est également recommandé aux patients qui ne parviennent pas à se débarrasser des sensations douloureuses à l'aide d'un traitement conservateur. Les hernies lombo-sacrées ou autres doivent être confirmées par des moyens instrumentaux: examens aux rayons X, imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie, myélographie, discographie.

Une telle opération n'est pas recommandée si le patient a:

  • La douleur ne survient pas à cause d'une hernie discale.
  • L'arthrite des articulations vertébrales ou des éperons, qui provoque des douleurs similaires.
  • Les grands fragments du noyau pulpaire sont situés à l'extérieur de l'anneau fibreux.
  • Sténose sévère du canal rachidien due à la croissance osseuse.
  • Spondylolisthésis du deuxième ou du troisième degré.
  • Cancer de la colonne vertébrale.

Progression de la procédure

La décompression au laser du disque est effectuée en ambulatoire sous anesthésie locale du cou ou de la région lombaire. L'opération consiste à introduire une fine aiguille dans le disque de la hernie sous contrôle radiographique. Ensuite, un guide de lumière à fibres est inséré dans l’aiguille, à travers lequel l’énergie laser est dirigée pour évaporer une petite partie du noyau du disque. La vaporisation sert à créer un vide partiel en aspirant la hernie de la racine nerveuse. Il est également possible de retirer de petits fragments d'os. L'effet vient généralement immédiatement.

Le patient quitte la table d'opération avec un petit pansement et peut rentrer chez lui après 24 heures. Le plus souvent, les patients reprennent une vie normale après 4 à 5 jours.

Étant donné que seule une aiguille mince est utilisée, il n'est pas nécessaire de pratiquer une grande incision. À cet égard, le patient parvient à éviter les effets désagréables de la chirurgie ouverte dans la région lombaire. Le placement représente le retrait d'une petite partie du disque, il n'y a donc pas d'instabilité vertébrale ultérieure. La plupart des complications pouvant survenir lors d'une chirurgie ouverte sont éliminées grâce à cette procédure efficace.

Les avantages

L'énergie lumineuse concentrée attire l'oxygène, les nutriments et les fluides vers les zones endommagées lors de chaque séance de traitement. La reconstruction au laser des disques intervertébraux crée un environnement idéal pour la guérison, la restauration de la fonction et l'élimination de la douleur. Avantages de la procédure:

  • Effet anti-inflammatoire.
  • Division cellulaire accélérée et croissance.
  • Réparation tissulaire améliorée.
  • Immunostimulation.
  • Améliorer la circulation sanguine.
  • Augmentation de l'activité métabolique.
  • Relaxation musculaire.
  • Stimulation de la régénération nerveuse.
  • Activité vasculaire améliorée.
  • Traumatisme minimal.
  • Traitement ambulatoire.
  • Récupération rapide.

Les cas de guérison réussis sont la preuve que la vaporisation au laser conduit à la biostimulation, à la réparation des tissus et à la croissance ainsi qu’à la réduction de l’inflammation La thérapie au laser est sûre et garantit des résultats étonnants dans l’élimination de la douleur.

Prévisions

Le traitement au laser d'une hernie intervertébrale vous permet d'accélérer le processus de guérison et de guérir la maladie. Une telle opération pour enlever la saillie de la hernie apporte immédiatement un soulagement. Le syndrome douloureux est éliminé, l'inflammation diminue et la récupération des tissus endommagés commence. L'effet est généralement à long terme. Pour de nombreux patients, cela dure le reste de sa vie.

Dans certains cas, un traitement d'entretien périodique est nécessaire. L'opération n'a pas d'effets secondaires, de sorte que la procédure peut être effectuée tout au long de la vie du patient.

Reconstruction laser des disques intervertébraux

Brève description de la méthode de traitement

Qui a une chirurgie du disque intervertébral au laser?

Il est diplômé en 1998. Université d’État de Transnistrie. T.G. Shevchenko spécialité "Médecine"

stage dans la spécialité "Thérapie" - 1998-1999.

résidence clinique dans la spécialité "Thérapie" - 2000-2002.

2002 - 2005 - Institut régional de gestion de Moscou, Balashikha. Qualification "avocat" dans la spécialité "Jurisprudence".

"Unité psychopédagogique", 2000 - 2001

formation avancée en thérapie - en 2008, 2013.

formation avancée à l'Université d'État de Kaliningrad, nommée d'après K.E. Tsiolkovsky "dans le cadre du programme" Modern Education Technologies "en 2011.

recyclage professionnel pour le programme "Endocrinologie" - en 2011-2012.

recyclage professionnel pour le programme Organisation des soins de santé et de santé publique - 2012-2013.

Disponibilité des certificats de spécialiste:

"Organisation de la santé publique et santé publique"

Formation en neurochirurgie pour adultes en 1998, 2006 et 2011. Spécialisation en neurochirurgie pédiatrique en 2000. Spécialisation en chirurgie et traitement des maladies de la colonne vertébrale en 2006. En 2008, il a réussi une spécialisation étroite: «Thérapie par injection locale pour les syndromes douloureux» (Conduite de blocages). Participe chaque année à des conférences scientifiques russes et européennes sur la neurochirurgie et la douleur.

Membre de l'Association russe pour le traitement de la douleur interventionnelle.

En 2011, il a réussi la spécialisation principale "Organisation des soins de santé et de la santé publique" et a suivi une formation à la Haute école de médecine "Organisation du travail du centre médical". Depuis 2012, il pratique la chirurgie à la clinique Orthospine de Moscou. En 2014, il a suivi le cours «Méthodes mini-invasives de traitement chirurgical des maladies de la colonne vertébrale». En 2017, il a réussi une spécialisation dans la technique de l'échographie des blocages de médicaments contrôlés.

Il a obtenu son diplôme en médecine générale à l'Académie de médecine de l'État de Yaroslavl en 2011. Il a passé la résidence dans la spécialité "chirurgie maxillo-faciale" à l'Académie de médecine de l'État de Yaroslavl en 2013.

Il a étudié en 2016 à la première université de médecine de Moscou. I.M. Sechenov spécialité "Chirurgie esthétique de la tête et du cou."

Formation continue dans le domaine de la chirurgie maxillo-faciale à l'Académie de médecine de formation continue du Ministère de la santé de la Fédération de Russie.

Il a obtenu son diplôme de médecine générale à l'Académie de médecine de l'État de Smolensk en 2000.

En 2001, l’Académie de médecine de l’État de Smolensk, spécialité "Chirurgie", a ensuite suivi un cours en endoprothèse à l’Institut d’état de Novokouznetsk afin d’améliorer les médecins.

En 2005, il a reçu une qualification en neurochirurgie. Une formation en neurochirurgie et en chirurgie de lésions combinées a eu lieu en 2006, 2008 et 2011.

En 2012, il a reçu la plus haute qualification en neurochirurgie.

En 1995, il a obtenu un diplôme en médecine générale de l'Académie de médecine de l'État de Smolensk.

En 1996, il est diplômé du stage dans la spécialité "Chirurgie".

En 2014, il a étudié à la North West State Medical University. Spécialité Mechnikov "Chirurgie".

En 2014, il a obtenu un diplôme en coloproctologie à l'Académie d'État russe de l'enseignement supérieur du ministère de la Santé de la Fédération de Russie.

En 2003, l’amélioration thématique à la FUMB et au PE du ministère de la Santé de la Fédération de Russie «Diagnostic par ultrasons»

En 2005, l’Institut d’études avancées de la FUM a organisé l’amélioration thématique "Problèmes actuels de diagnostic prénatal complet (échographie Doppler en obstétrique)"

En 2010, amélioration thématique à l'université médicale de l'État de Roszdrav "Diagnostic échographique des maladies cérébrovasculaires"

En 2013, amélioration thématique à l'université de médecine de Novossibirsk "Diagnostic par ultrasons"

En 2014, amélioration thématique à l'université de médecine de Novossibirsk "Diagnostic intégré du système vasculaire par ultrasons"

En 2015, l'Académie d'État de l'enseignement supérieur russe a organisé l'amélioration thématique sur le thème «Diagnostic prénatal (prénatal) du développement d'un enfant handicapé».

En 2018, amélioration thématique à l'université de médecine de Novossibirsk "Diagnostic par ultrasons"

En 2015, il est diplômé de la Faculté de médecine de l'Institut de génie de l'énergie nucléaire de l'Université nationale de recherche nucléaire MEPhI.
De 2015 à 2016, stage en traumatologie-orthopédie sur la base de l'Académie de médecine de Smolensk.
Depuis 2016, il travaille à l'hôpital clinique régional de Kaluga en tant que traumatologue-orthopédiste.

Participant de la conférence internationale "Trauma 2016".
Passé spécialisation en correction orthopédique du pied.

En 1987, elle a obtenu un diplôme en médecine de l'Institut médical de l'État de Yaroslavl.

2011 -2015 - L'université de médecine du nord-ouest de l'État, nommée en l'honneur de I.I. Mechnikov du ministère de la Santé de la Fédération de Russie.

Possède un certificat de spécialiste en ostéopathie et terpaiya manuelle.

2015 - participation à la conférence "Problèmes organisationnels et juridiques liés à la formation de spécialistes en ostéopathie et à la fourniture de soins ostéopathiques à la population".

2015 - Participation au symposium "Ostéopathie et santé de l'enfant".

2016 - réussite d'un programme de formation professionnelle complémentaire dans l'établissement d'enseignement professionnel complémentaire «Institut d'ostéopathie» de Saint-Pétersbourg dans le cadre du programme «Introduction à l'ostéopathie périnatale».

2017 - a achevé un programme de formation professionnelle supplémentaire à l'Institut d'ostéopathie de Saint-Pétersbourg, selon les programmes de l'auteur, Michel Chikotti et Caroline Grossi (France), docteur en ostéopathie. «Diagnostic ostéopathique et correction des dysfonctionnements somatiques chez les femmes enceintes et les nouveau-nés».

Chaque année depuis 2014, il est formé à la direction biodynamique en ostéopathie à l'école de James Gelous (USA).

1991-1997 - RSMU, Moscou, faculté de médecine, spécialité - affaires médicales.

1997-1999 - Académie russe de médecine et d'enseignement supérieur, Moscou, résidence clinique en oto-rhino-laryngologie.

1999-2002 - РМА ПО, troisième cycle, département d'oto-rhino-laryngologie.

2006 - Logiciel RMA, développement professionnel, cycle de certification.

2011 - logiciel RMA, formation avancée, spécialisation en endoscopie nasale.

2013 - Laser Academy of Sciences, Kaluga, cours de médecine au laser.

2016 –NSMU, Novosibirsk, formation avancée en spécialité d'oto-rhino-laryngologie, cycle de certification.

1998-2000 - oto-rhino-laryngologiste, hôpital clinique de la ville de Moscou n ° 59.

2000-2002 - oto-rhino-laryngologiste, hôpital clinique de la ville de Moscou n ° 71.

2000-2002 - oto-rhino-laryngologiste, Polyclinique № 6, Moscou.

2006-2011 - oto-rhino-laryngologiste, institution médicale d'État de l'établissement de santé d'État de l'établissement d'enseignement public du district administratif du Nord-Est de Moscou.

2011-2017 - oto-rhino-laryngologiste, LLC "Clinique de médecine familiale +", Kalouga

Depuis 2017 - oto-rhino-laryngologiste, Kaluzhskaya Boli Clinic LLC.

En 2008, il a obtenu la spécialisation en massage médical auprès de l’établissement d’enseignement public de la région de Yaroslavl, au Centre for Advanced Studies. Il a travaillé avec différentes catégories de patients. Il a dirigé des séances de massage médical chez des enfants présentant une altération de la fonction du système musculo-squelettique et du système nerveux, chez des patients traumatisés et neurochirurgicaux. La même année, formation avancée en massage manuel anti-cellulite et en soins SPA.

En 2012, amélioration thématique sur la base de l'Académie de médecine post-universitaire russe pour le traitement des troubles extrapyramidaux. Clinique, diagnostic et traitement.

En 2014, il a réussi une spécialisation étroite sur le sujet de la thérapie par injection locale pour les syndromes douloureux (blocages).

En 2015, spécialisation en kinésiographie (enregistrement fonctionnel)

En 2016, il a suivi un cours de certification en neurologie à l'Académie russe de médecine et d'enseignement supérieur.

En 2016, il a été formé à la spécialité "Rééducation" sur la base de l'Université de médecine de Novossibirsk.

Elle possède également un certificat en thérapie manuelle spécialisée.

Il assiste régulièrement à des conférences, congrès et congrès neurologiques.

1969 - diplômé du premier Institut médical de Léningrad nommé d'après l'académicien I.P. Pavlova.

1969-1970 - stage en chirurgie

Jusqu'en 1973 - art de l'hôpital nodal de chirurgien. Région de Babayevo Vologda

1973-1975 - Résidence clinique en chirurgie au premier Institut médical de Leningrad, nommé d'après l'académicien I.P. Pavlova

1975-1977 - Chirurgien du département de K.E. Tsiolkovsky Kaluga

1977-2017 - Centre régional d'oncologie de Kalouga - chirurgien abdominal, depuis 1988 - services thoraciques.

1987-2010 - Médecin en chef adjoint.

Depuis 1997 - la catégorie de qualification la plus élevée.

2008 - Prix honorifique «Docteur honoré de la Fédération de Russie».

En 2007-2009 - formation en stage clinique dans la spécialité "thérapie".

En 2009 - reconversion professionnelle dans la spécialité "diagnostics par ultrasons".

En 2009-2012. - formation dans une école supérieure à temps plein de l'Université d'État de Novgorod.

En 2013, il a soutenu sa thèse à l'Académie de médecine militaire. S.M. Kirov, Saint-Pétersbourg (superviseur - académicien de l'Académie des sciences de Russie, docteur en sciences médicales, professeur, recteur de NovSU Weber V. R.). Thème de la thèse: "Le remodelage cardiaque dans différentes variantes du support végétatif du stress chez les patients atteints d'hypertension artérielle et chez l'expérimentation animale."

En 2014 - recyclage professionnel dans la spécialité "cardiologie".

En 2015, il s'est vu attribuer la première catégorie de qualification dans la spécialité «diagnostic par ultrasons».

En 2015 - formation avancée sur la base du complexe russe de recherche et de production en cardiologie du ministère de la Santé de la Fédération de Russie, Moscou (selon le programme professionnel additionnel «échocardiographie de stress»), et en 2015 - formation avancée sur la base du centre scientifique FSUE Chirurgie cardiovasculaire eux. A.N. Bakuleva "(selon le programme professionnel complémentaire" Transcranial Doppler et balayage duplex des vaisseaux de la tête et du cou ").

Diplômé avec mention de l'Académie de médecine de Smolensk en 2011.

Plus tard, il a étudié au stage en chirurgie de l'Université de médecine nationale russe de Pirogov (Moscou) et a travaillé comme chirurgien à l'hôpital régional central de la région de Smolensk.

En 2014, il a obtenu son diplôme de résidence en urologie à l'Académie de médecine de l'enseignement supérieur russe (Moscou) sur la base de la licence de professeur. Botkin. Actuellement, l’urologue opérant de l’hôpital régional d’urgence.

Diplômé avec mention de l'Académie de médecine de Smolensk en 2011.
Plus tard, il a étudié au stage en chirurgie de l'Université de médecine nationale russe de Pirogov (Moscou) et a travaillé comme chirurgien à l'hôpital régional central de la région de Smolensk.

De 2005 à 2007 - résidence dans la spécialité "Thérapie" du Département de thérapie et de médecine de l'adolescence sur la base de la RMAPO de Moscou (GKB eux. S. P. Botkin et GKB №81). Après avoir obtenu son diplôme de résidence, il a été accepté comme étudiant aux cycles supérieurs et a suivi avec succès une formation à la défense et au titre de candidat en sciences médicales en 2010.

En 2010, formation en cardiologie sur la base du GBOU VPO RNIMU. N.I. Pirogov.

Depuis 2010, médecin résident au service de cardiologie d'urgence de l'hôpital clinique régional de Kaluga.

Confirmation des qualifications en cardiologie en 2015 Première université de médecine publique de Moscou. I.M. Sechenov.

Il est membre actif de la Société russe de cardiologie (n ° 1636) et de la Société scientifique russe pour l'électrophysiologie clinique, l'arythmie et la stimulation cardiaque (n ° 886).

Participant du septième Congrès panrusse des arythmistes du 1 au 3 juin 2017.

En 2011, elle a obtenu un diplôme en médecine de l'établissement d'enseignement budgétaire supérieur public "Université médicale d'État de Yaroslavl" du ministère de la Santé de la Fédération de Russie (jusqu'en 2014).

Résidence clinique 2012-2013 au département des maladies nerveuses avec génétique médicale et neurochirurgie à l'Institut de formation postdoctorale (ITIE), SEI HPE "Université de médecine de l'État de Yaroslavl" du ministère de la Santé de la Fédération de Russie. Elle est certifiée spécialiste en neurologie.

Elle assistait chaque année aux congrès et congrès des neurologues.

"Les bases de l'organisation de soins médicaux spécialisés pour les patients souffrant de maux de tête" - The Headache Care Academy;

Forum interdisciplinaire "Ecologie du cerveau: l'art de l'interaction avec l'environnement."

En 2016, elle a été formée à la spécialité "Rééducation" sur la base de l'Université de médecine de Novossibirsk.

En 1980, il a obtenu un diplôme en médecine de l’Institut médical de Dniepropetrovsk. 1980 - 1981 - stage en chirurgie 1981 -1990 Hôpital №3, Kalouga, chirurgien. En 1990, il suit un cycle de recyclage primaire dans la spécialité "Hiururgie cardiovasculaire".

2015 g.. Cycle de certification en transfusiologie.

2016 - activité d'expert dans le domaine de l'assurance maladie obligatoire.

2016 - développement professionnel et oblitération au laser endoveineux dans le traitement des varices.

2017 - cycle de certification "chirurgie cardiovasculaire".

Diplômée de l'Académie de médecine de l'État de Smolensk de l'Agence fédérale pour la santé et le développement social en 2010.

De 2010 à 2012, il a suivi une formation en résidence clinique dans la spécialité "Chirurgie cardiovasculaire" sur la base de l'établissement d'enseignement budgétaire supérieur public "Université de médecine nationale de la Russie, nommé d'après NI Pirogov".

2010-2012 - Stagiaire en clinique dans la spécialité "Chirurgie cardiovasculaire" (GKB №57 du ministère de la Santé de Moscou).

Depuis 2012, elle travaille au département de chirurgie vasculaire de l'hôpital clinique régional de Kaluga.

De 2012 à nos jours - Professeur de chirurgie à la faculté de médecine de base GAOU KO SPO Kaluga

Elle a obtenu son diplôme en médecine générale à l'Institut médical de l'État du Daguestan en 1979.

Cycle de 1986 sur la psychothérapie de crise (suicidologie).

1989 - thèmes d'actualité de la psychopathologie, de la clinique et du traitement des maladies mentales

1992-troubles psychosomatiques. diagnostics, psychopharmacothérapie, psychothérapie

1993 atelier sur le thème "La gérontopsychiatrie aujourd'hui"

1995 année - psychopharmacologie clinique et psychosomatique.

1998, 2000, 2005, 2010, 2015 - cycles d'amélioration dans la spécialité "Psychiatrie"

Cycle d’amélioration de 1999 dans la spécialité "Psychiatre-narcologue"

Stage de 1999 ans sur le lieu de travail à la clinique "Maria Ungdum" sur le thème "Psychothérapie des dépendances" / Stockholm, Suède

2000, 2005, 2010, 2015 cycles d'amélioration dans la spécialité "Psychothérapie"

Cycle 2002 sur le thème "Technologies de base en PNL"

Cycle 2003 sur le thème "Psychothérapie des troubles de l'alimentation"

Cycle 2006 sur le thème "L'actualité de la gérontopsychiatrie"

Participant / délégué / 14 et 16 congrès de psychiatres de Russie

De 1987 à 2000g. travaillé en pédiatrie.

En 1995 pour la première fois, elle a suivi une formation complémentaire à la Faculté de formation avancée des médecins de l'Institut médical d'Etat entièrement russe pour l'homéopathie et le diagnostic et le traitement électropunctural selon la méthode du Dr. Voll. Depuis lors, ces méthodes ont été utilisées avec succès dans le traitement des enfants et des adultes.

Depuis 2000-2004 travaillé dans les constructeurs de la clinique.

En 2002 année, elle a suivi un recyclage professionnel dans la spécialité de réflexologie de l’Académie de médecine de l’enseignement supérieur russe en médecine avec un stage au département de thérapie manuelle de réflexologie du département de neurologie de l’hôpital Botkin de Moscou.

Depuis 2004 en 2014 - cabinet privé de médecin - réflexologue, homéopathe.

Améliore systématiquement son niveau professionnel:

1992.VGMI-TU pour le travail récréatif et éducatif dans les établissements préscolaires "Volgograd;

1995.VMA FUV- "Principes de base de l'électropuncture, de la thérapie et du dépistage de drogues par la méthode de R. Voll", g. Volgograd;

1995 VMA HFC- “Homéopathie classique. Homotoxicologie, Volgograd;

1997 RMAPO - «Problèmes médicaux et pédagogiques de l'éducation des enfants», Moscou;

2000 RMAPO –OU "Homéopathie", Moscou;

2002. Centre de recherche scientifique sur la médecine réparatrice et la balnéologie du ministère de la Santé de la Fédération de Russie - "Principes de base du diagnostic, du traitement et des tests d'électropuncture par la méthode R. Voll", Moscou;

2002 RMAPO - recyclage professionnel dans la spécialité réflexologie. Moscou

2003. Centre d'attestation académique international de la Laser Academy de la Fédération de Russie - Cours internationaux spécialisés en médecine au laser et en technologie laser, Kaluga;

2005 RSC de médecine réparatrice et de balnéologie du ministère de la Santé de la Fédération de Russie - TU "Homéopathie", Moscou;

2007 RNC médecine restauratrice et balnéologie - OU "Réflexothérapie", Moscou;

2008 Mireille LLC - Association des cosmétologues et mésothérapeutes - "Techniques de mésothérapie", Moscou;

2008 Mireille LLC - Association de cosmétologues et mésothérapeutes - TU "Biomesotherapy", Moscou.

2010 GOUVPO SPb GMA eux. I.I.Mechnikova –TU "Problèmes actuels d'homéopathie", Saint-Pétersbourg;

2014 NUIT «Académie russe de réadaptation médicale et sociale» - «Problèmes actuels de réflexothérapie», Moscou;

En 1978, elle a obtenu un diplôme en médecine de l'institut médical d'État d'Arkhangelsk.

1984-1986 - résidence clinique au département de thérapie, AGMA

1988 - spécialisation en cardiologie

1992 - spécialisation primaire en réflexologie à Leningrad,

1994 cours de recyclage en République populaire de Chine

Depuis 1996 et tous les cinq ans par la suite - amélioration de la réflexologie (Moscou, Novokouznetsk)

2000 - cours de recyclage sur l'invalidité temporaire

2002 - spécialisation primaire en médecine générale

2005 - amélioration de la thérapie au laser

2012 - spécialisation primaire en hirudothérapie

2012 - amélioration de la pratique générale

1978-1986 - médecin au département de cardiologie de l'hôpital d'urgence №1 d'Arkhangelsk

1986-1990 - Chef du département de thérapie d'urgence de l'hôpital d'urgence n ° 2, Severodvinsk

1990-1992 - médecin généraliste à la faculté de médecine centrale 58 de Severodvinsk

1992-1997 - médecin - réflexologue du département de traitement de réadaptation du TsMSCH-58

1997-2000 - Médecin généraliste de l'hôpital rural local

2000-2008 - Chef de la clinique ambulatoire de médecine générale, Kaluga

2008 -2011 - médecin - réflexologue du sanatorium neurologique pour enfants Kaluga-Bor

2011 - à présenter - médecin - réflexologue de la clinique de la douleur de Kaluga

Education complémentaire:
1988 - spécialisation en cardiologie

1992 - spécialisation primaire en réflexologie à Leningrad,

1994 cours de recyclage en République populaire de Chine

Depuis 1996 et tous les cinq ans par la suite - amélioration de la réflexologie (Moscou, Novokouznetsk)

2000 - cours de recyclage sur l'invalidité temporaire

2002 - spécialisation primaire en médecine générale

2005 - amélioration de la thérapie au laser

2012 - spécialisation primaire en hirudothérapie

2012 - amélioration de la pratique générale

1978-1986 - médecin au département de cardiologie de l'hôpital d'urgence №1 d'Arkhangelsk

1986-1990 - Chef du département de thérapie d'urgence de l'hôpital d'urgence n ° 2, Severodvinsk

1990-1992 - médecin généraliste à la faculté de médecine centrale 58 de Severodvinsk

1992-1997 - médecin - réflexologue du département de traitement de réadaptation du TsMSCH-58

1997-2000 - Médecin généraliste de l'hôpital rural local

2000-2008 - Chef de la clinique ambulatoire de médecine générale, Kaluga

2008 -2011 - médecin - réflexologue du sanatorium neurologique pour enfants Kaluga-Bor

2011 - à présenter - médecin - réflexologue de la clinique de la douleur de Kaluga

En 2014, elle est diplômée de l'Académie de médecine de Yaroslavl.

De 2014 à 2015 - stage au département de thérapie YAGMA. Puis le passage de la spécialisation primaire en rhumatologie sur la base de l'hôpital clinique régional GBUZ Yaroslavl, une formation avancée au programme professionnel complémentaire "Thérapie locale des maladies de l'appareil locomoteur".

Participe régulièrement à des colloques scientifiques et pratiques, à des programmes éducatifs dans le cadre de la formation continue, sur des thèmes d'actualité concernant la rhumatologie et la thérapie.

Certificat en traumatologie et orthopédie.

En 2011, perfectionnement professionnel des orthèses du pied (fabrication de semelles orthopédiques) sur la base du "Sursil-Orto", Moscou.

En 2012, il a suivi une spécialisation dans le sens: "Endoprothèses du genou et de la hanche" sur la base de RNIITO im. Vreden (Saint-Pétersbourg)

En 2014, il a obtenu une spécialisation dans le sens suivant: "Correction chirurgicale de la déformation du pied". En 2015, amélioration thématique basée sur l'Institut de recherche. Sklifosovsky "Technologies modernes en traumatologie et orthopédie" Moscou.

Il est diplômé de l'Académie de médecine de l'État de Smolensk et de l'Académie de médecine de l'État de Smolensk en 2005 avec mention.

En 2011, développement professionnel dans la spécialité principale sur la base de RMAPO Moscou (GKB №15)

En 2012, le cours de base de l’Institut DePuy «Endoprothèses de hanche» et l’atelier de chirurgie orthopédique (Francfort-sur-le-Main, Allemagne)

En 2013, amélioration thématique sur la base du Centre fédéral fédéral de l'éducation pour les hautes technologies médicales (Kazan) "Arthroscopie de l'articulation du genou allant du diagnostic à la plastie PKS", "Endoprothèse des grandes articulations" de l'Institut de recherche en traumatologie et orthopédie. Vreden (Saint-Pétersbourg), atelier "Arthroplastie de la hanche au ciment" OC BIOMET (Malmö, Suède).

Atelier "Chirurgie orthopédique du pied" Augsburg (Allemagne)

cours pratique "Arthroplastie primaire des grosses articulations" sur la base de la clinique de Soleure (Suisse)

améliorations professionnelles dans la spécialité "traumatologie-orthopédie" sur la base de la première MGMU eux. I.M. Sechenov (Russie)

atelier sur la chirurgie du genou à l'Université de Vienne (Autriche)

  • Séminaire conférence-pratique "Endoprothèses de l'articulation de la cheville" NIITON SSMU. V. I. Razumovsky (Saratov, Russie)
  • Cours "Endoprothèses du genou: Cas anatomiquement compliqués", Université de Tübengen (Allemagne)
  • Septembre 2003 - juillet 2009 Etablissement d'enseignement supérieur public à caractère budgétaire "Académie de médecine de l'État de Smolensk" du ministère de la Santé de la Fédération de Russie;
  • Août 2009 - juillet 2010 - stage clinique dans le service de neurologie de l'hôpital régional de Kaluga;

29/11/2010 au 24/12/2010 amélioration thématique de "Nouvelles technologies pour le diagnostic, le traitement et la prévention des accidents vasculaires cérébraux", Université de médecine de l'État de Russie;

05/03/2011 au 31/05/2011 Amélioration thématique "Neurochirurgie", GOU VPO "Miel russe. Académie de formation postdoctorale Roszdrav ";

11/07/2011 au 18/11/2011 Amélioration thématique "Otoneurologie et vestibuloologie", Agence fédérale pour le développement social et la santé, Institution fédérale "Centre scientifique et clinique d'otorhinolaryngologie";

2013 certification pour l'utilisation de la toxine botulique de type A dans la pratique médicale;

04/08/13 - 17/05/13 Amélioration thématique de "Neurologie" N.I. Pirogov Ministère de la santé de la Fédération de Russie;

17/02/2014 jusqu'au 28.02.2014 amélioration thématique «Méthodes modernes de diagnostic et de traitement de la sclérose en plaques Pirogov;

29/09/2014 au 10/04/2014 programme d'amélioration "Traitement local par injection des syndromes douloureux en neurologie" GBOU VPO UGMU du ministère de la Santé de Russie;

26/03/2016 au 30/03/2016 formation dans le cadre du programme «Problèmes actuels de diagnostic et de traitement de l'épilepsie: épilepsie et grossesse», NOCHUDPO «Centre de formation pour la formation continue en médecine et en pharmacie»;

Participant permanent à des conférences et congrès neurologiques en tant qu'auditeur et conférencier.

Chirurgie de la colonne vertébrale en Allemagne

(925) 50 254 50

Reconstruction laser de disques intervertébraux en Allemagne

Reconstruction au laser de disques intervertébraux dans des cliniques allemandes

La reconstruction au laser des disques intervertébraux endommagés est une technique mini-invasive extrêmement efficace qui a été utilisée avec succès dans des établissements médicaux spécialisés en Allemagne.

C'est une nouvelle direction dans le traitement de maladies aussi répandues que l'ostéochondrose. Pendant longtemps, les scientifiques du monde entier ont recherché un moyen efficace de restaurer le cartilage du disque intervertébral. Malheureusement, les médicaments qui pourraient aider dans ce domaine sont impuissants, car il n’ya pas de vaisseaux sanguins dans le cartilage, les pores des artères frontières sont fermés et le médicament n’atteint tout simplement pas le tissu cartilagineux.

La reconstruction au laser des disques intervertébraux est apparue grâce aux technologies de pointe avancées. Cette procédure est unique en son genre et a déjà été appréciée par les meilleurs spécialistes de la classe internationale. L'irradiation du cartilage avec un laser spécial stimule la croissance de nouveaux éléments du tissu cartilagineux et contribue à l'ouverture des pores des vaisseaux voisins, ce qui améliore la nutrition du cartilage.

De nos jours, toutes les cliniques ne disposent pas du matériel nécessaire pour procéder à la reconstruction au laser des disques intervertébraux. L'Allemagne est l'un des rares pays où cette technique a été largement appliquée. Lorsqu’il est utilisé, il n’est pas nécessaire de pratiquer une incision: le guide laser est installé à l’aide d’une aiguille spéciale, qui permet au chirurgien, sous anesthésie locale, de percer soigneusement le tissu dans la zone de projection sur la peau du disque affecté, en évitant les endroits où passent de gros troncs vasculaires et nerveux.

La procédure complète dure environ une heure. Les séjours hospitaliers ne dépassent généralement pas trois jours, durant lesquels les médecins allemands effectuent les examens préalables nécessaires et la reconstruction du disque laser elle-même, qui, comme le montre la pratique, est bien tolérée par les patients de tous âges, car elle ne nécessite pas l’utilisation d’une anesthésie ni n’est accompagnée. dissection extensive de tissu.

Les systèmes d'imagerie ultra-modernes, les derniers modèles d'appareils mobiles à rayons X (convertisseurs électro-optiques), aident les médecins allemands à contrôler le processus d'irradiation laser. En ce qui concerne la sécurité de la procédure décrite, il convient de souligner que le rayonnement laser activé lors de sa mise en œuvre est essentiellement une onde cohérente ayant une certaine longueur d'onde et capable de parcourir des distances impressionnantes sans perte tout en transmettant une énergie importante. De plus, les propriétés de ces rayons peuvent être correctement ajustées en fonction des nuances de la situation clinique, ce qui est particulièrement important lorsque vous travaillez avec des cellules vivantes.

Au cours de l'irradiation, le disque intervertébral sans lésion est chauffé en plusieurs points à + 70 ° C, ce qui a l'effet stimulant attendu et contribue à la restauration du tissu cartilagineux, qui dure au total plusieurs mois. Ainsi, l'effet sur la "maladie de base". Progressivement, la douleur causée par la pathologie des disques intervertébraux diminue et disparaît.

Soulager plus rapidement les spasmes musculaires, améliorer la circulation sanguine dans les muscles et les ligaments de la colonne vertébrale et, par conséquent, retrouver une vie ordinaire et active, aide le traitement conservateur choisi individuellement par des médecins allemands expérimentés (massages, appareils de physiothérapie, pharmacothérapie, etc.)..)

Parfois, en Allemagne, la reconstruction du disque au laser ne constitue pas une intervention mini-invasive transcutanée indépendante, mais est réalisée au cours d’une opération visant à retirer une hernie discale - microdiscectomie. Cela contribue à renforcer le disque affecté et à réduire le risque de perte de son fragment, c.-à-d. récurrence de la hernie.

Dans le cadre de l'observation dynamique après la sortie de la clinique, le patient subit, conformément aux instructions du médecin, une imagerie par résonance magnétique, qui permet de juger de la formation de nouveaux tissus cartilagineux.

Opération de reconstruction laser pendant la protrusion du disque intervertébral

Le contenu

Description de l'opération de reconstruction au laser pendant la protrusion du disque intervertébral

L’opération de reconstruction au laser, qui est effectuée sur un patient présentant une saillie discale, a pour objet un effet thérapeutique sur les tissus en affaissement du disque intervertébral. Au cours de cette procédure, un guide de lumière spécial est inséré dans le disque intervertébral, suivi d'une irradiation au laser des tissus du disque. De l'énergie thermique résultante, une réponse se produit dans les tissus du disque, qui se manifeste sous la forme d'une amélioration du métabolisme local (à partir des plateaux vertébraux adjacents au disque).

La reconstruction au laser des disques intervertébraux contribue à la restauration ultérieure du disque en éliminant sa saillie dans la lumière du canal rachidien. Les opérations de reconstruction au laser des disques intervertébraux sont réalisées avec des protrusions du disque de la colonne cervicale, thoracique ou lombaire.

Avec cette intervention, la durée de séjour du patient à l'hôpital est limitée à quelques heures.

Cette technique de traitement est de plus en plus utilisée dans le traitement de la protrusion du disque intervertébral. Dans la plupart des cas, lors de la réalisation de ces interventions, une anesthésie locale (par conduction) sera appliquée, sans nuire à l'ensemble du corps, comme c'est souvent le cas avec une anesthésie générale. Après un tel traitement, le patient n’aura plus qu’à suivre un cours de rééducation d’une durée de 1 à 2 semaines.

L'opération de reconstruction au laser des disques intervertébraux n'est pas efficace en cas de hernie séquestrée du disque intervertébral, en cas de rupture du ligament longitudinal postérieur par protrusion de la hernie. Les questions de tactique de traitement sont décidées après consultation par un médecin neurochirurgien des résultats de l’évaluation des symptômes neurologiques et des données IRM de la colonne vertébrale du patient.

Reconstruction laser des disques intervertébraux

NEUROLOGIE - EURODOCTOR.RU - 2007

La reconstruction laser des disques intervertébraux (LRMD) consiste à irradier le disque intervertébral avec un laser spécial. Pendant l'irradiation, le disque est chauffé en plusieurs points à 70 degrés sans destruction. Grâce à cette chaleur, la croissance des cellules cartilagineuses et la restauration du disque intervertébral sont stimulées. Le processus de récupération prend plusieurs mois. Au cours de celles-ci, les douleurs dans la colonne vertébrale associées à la hernie discale disparaissent progressivement. L'irradiation laser peut être à la fois des disques de la colonne cervicale et de la colonne lombaire.

La procédure d'irradiation est réalisée sous la forme d'une ponction avec une aiguille du disque affecté. L'aiguille est insérée sous anesthésie locale dans les zones dépourvues de structures neuronales. Pour contrôler la position de l'aiguille, un appareil à rayons X spécial est utilisé. Une discographie est préformée pour identifier avec précision un disque endommagé. Toute la procédure de traitement dure trois jours à l'hôpital et est facilement tolérée par les patients jeunes et âgés. Parfois, la LRMD est réalisée lors du retrait chirurgical d'une hernie discale. Cela vous permet de renforcer le disque et de réduire les risques de perte d’un fragment de disque, c’est-à-dire la récurrence de la hernie.

+7 (925) 66-44-315 - consultation gratuite sur le traitement à Moscou et à l'étranger

Reconstruction de disque laser

Reconstruction de disque laser - Il s’agit d’une méthode de récupération du cartilage du disque par irradiation laser à travers une aiguille de ponction. Une telle exposition conduit à la régénération du cartilage et à l’élimination de la douleur.

On sait que la hernie disque ne survient pas à partir de zéro. Tout d’abord, une rupture se produit, une fissure du disque - c’est beaucoup plus souvent que la hernie elle-même ne provoque le mal de dos. Il est constant ou pointu douleur au bas du dos sont la raison la plus courante de chercher un neurologue. Souvent, le dos fait mal, mais la hernie n'est pas détectée. Il existe plutôt une hernie, mais une petite, qu'il n'est pas nécessaire de retirer, mais le mal de dos ne se prête pas au traitement avec les méthodes traditionnelles. Et puis venez au secours de la lumière. C'est la lumière sous sa forme laser. Le rayonnement laser est constitué d'ondes cohérentes d'une longueur d'onde spécifique. Ces ondes ont des propriétés spéciales: elles peuvent parcourir de longues distances sans perte, elles sont capables de transmettre une grande énergie, les propriétés de ces rayons peuvent être strictement contrôlées, ce qui est particulièrement important lorsqu'elles sont exposées à des cellules vivantes. Le fait que le laser active une cellule vivante est connu depuis longtemps. La thérapie laser cutanée externe est une composante importante de la physiothérapie. Mais pour que la cellule se partage, tous les lasers n’en sont pas capables. Cet effet de division cellulaire a été utilisé en 2002 lorsque la méthode de reconstruction au laser de disques a été créée et introduite. Un mode d'exposition au laser spécialement conçu permettait la reproduction des cellules cartilagineuses du disque après son irradiation. Hélas, dans des conditions normales, les cellules du disque intervertébral ne meurent que pendant la vie d'une personne. C'est l'une des causes de l'ostéochondrose vertébrale. L'irradiation laser du disque vous permet de stimuler la division des cellules cartilagineuses qui comblent les fissures dans le disque intervertébral. Tous les lasers ne peuvent pas provoquer de tels effets. C'est la procédure de reconstruction laser des disques qui conduit à la régénération, à la restauration du disque. D'autres méthodes, au nom desquelles le mot laser est utilisé, ne seront qu'un simple éclair du disque. Il est important de s'en souvenir, car à l’ère du commerce et de la publicité, l’utilisation de noms similaires induit facilement le patient en erreur, qui a parfois du mal à séparer le bon grain de l'ivraie et distingue réellement la méthode scientifique de traitement d’une imitation similaire mais inefficace. La reconstruction d'un disque laser est une technique de ponction. C'est à dire le guide de lumière est inséré dans le disque à l'aide d'une aiguille. La ponction de la peau et des tissus mous est strictement contrôlée par un appareil à rayons X. De plus, il existe une relation inverse entre le patient et le médecin. Un tel contact constant évite toute lésion du nerf. C'est une procédure ambulatoire qui vous permet de rentrer chez vous dans quelques heures. Bien sûr, les cellules cartilagineuses se développent lentement, mais au bout de 1,5 à 2 mois, les premiers résultats apparaissent: la douleur diminue, les accès de douleur deviennent moins fréquents et plus intenses, la qualité de vie s’améliore considérablement. Plus de 80% des patients sont pleinement satisfaits de l’effet de ce traitement et souhaitent le répéter si nécessaire. C'est d'ailleurs l'un des critères du caractère invasif de l'intervention: si le patient accepte de répéter l'opération si nécessaire, cette intervention est alors peu invasive et moins traumatisante.

  • La reconstruction laser des disques est une nouvelle direction dans le traitement de l'ostéochondrose rachidienne
  • La reconstruction au laser provoque la régénération des cellules du cartilage et la prolifération des crevasses fibreuses
  • La reconstruction au laser entraîne l’élimination de la douleur et une diminution de la protrusion de la hernie.

Vaporisation laser (reconstruction) du disque intervertébral (coagulation de la hernie du disque m / n)

Il existe deux types de coagulation au laser:

1 Le procédé repose essentiellement sur le fait qu’une impulsion laser chauffe le tissu discal à une température à laquelle surviennent l’ébullition instantanée et l’évaporation d’une partie de la fraction liquide du noyau, la pression intradiscale réduite et le disque entier compressé. Lorsque le disque est contracté, une «remontée» passive se produit dans la direction de la saillie ou de la hernie, qui sont des fragments structurels du disque. Une protubérance ou une hernie en même temps «libère» la racine nerveuse, pressée par elles dans le canal osseux de la vertèbre.

2 Dans ce cas, l'énergie laser dosée chauffe la hernie discale à une température à laquelle se produisent l'ébullition et l'évaporation de la fraction liquide de la hernie. La procédure de vaporisation au laser est réalisée sous anesthésie locale. Sous contrôle des rayons X, l'aiguille se déplace dans une hernie discale, puis un guide de lumière connecté au laser est placé le long de celle-ci jusqu'au disque. La contraction des parties externes de l'anneau fibreux entourant le disque réduit la pression mécanique de la saillie herniaire sur les structures anatomiques environnantes, y compris la racine nerveuse comprimée par une saillie ou une hernie. En raison de la surchauffe des terminaisons nerveuses qui forment le réseau de ventilateurs de l'anneau fibreux, leur dérception thermique se produit, c'est-à-dire une inactivation avec perte de sensibilité à la douleur.

La possibilité technique de thermocoagulation n'existe pas toujours, de plus, l'efficacité de la vaporisation au laser dépend de la période qui s'est écoulée après la formation d'une hernie discale et de l'âge du patient. En moyenne, le succès de ce type de procédures mini-invasives est d’environ 65 à 70%.

Dans notre centre, vous pouvez vaporiser au laser une hernie discale sur un appareil de qualité expert de Zimmer "Opton 7".

Compte tenu de la complexité de la thermocoagulation, à l'IMC ODA, la vaporisation au laser du disque intervertébral est effectuée UNIQUEMENT par des spécialistes israéliens hautement qualifiés possédant une vaste expérience des grands centres médicaux spécialisés israéliens.