Maux de dos en position couchée

Pour la première fois face à l'apparition de douleurs dans la colonne vertébrale, vous devez reposer les muscles. Dans la plupart des cas, le repos au lit entraîne une diminution de la douleur. Si le mal de dos dans la position ventrale ne cesse pas ou ne devient pas plus intense, il est nécessaire de demander de toute urgence l'avis du médecin. Ces symptômes peuvent indiquer des maladies graves non seulement de la colonne vertébrale, mais aussi des organes internes.

Causes de la douleur vertébrale

Il existe 2 types principaux qui affectent la survenue de douleurs dorsales «nocturnes» sur le dos. Le premier et le plus courant est l'inconfort typique associé au mauvais choix de lit ou à un effort physique prolongé. La seconde - avec des maladies plus complexes et graves des organes internes, des articulations, des os. Le premier type ne s’applique pas aux formes graves de la maladie et tout le monde peut tomber malade. Les principales raisons sont:

  • Grande fatigue associée à un effort physique accru tout au long de la journée;
  • Lit mal choisi (matelas trop dur ou trop mou);
  • Rester trop couché ou couché ou ne pas être à l'aise dans un rêve;
  • Grossesse tardive.

Dans le second cas, la présence de douleurs intenses la nuit évoque des violations graves nécessitant une intervention médicale immédiate, à savoir:

  • Scoliose, ostéochondrose, arthrose dans les derniers stades de la maladie;
  • Rhumatisme / arthrite;
  • Maladies oncologiques des organes internes dans les stades ultérieurs;
  • Maladies infectieuses et virales du tissu osseux et des organes internes;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • Maladies des voies urinaires, du foie et des reins;
  • Fractures de gravité variable de la colonne vertébrale, du bassin et du sacrum.

Les sensations de douleur sont divisées en:

  • "Douleurs" et douleurs lentes au dos, indiquant des problèmes avec le système urinaire, ainsi que la congestion du système musculaire;
  • Syndrome de douleur ponctuelle - arthrose ou rhumatisme;
  • La douleur lancinante intense, accompagnée d'une température corporelle élevée, est particulièrement dangereuse et peut parler de l'oncologie des organes internes;
  • Crampes douleurs, montre plus souvent la grossesse;
  • Des sensations douloureuses "tirs" sur le côté se produisent après une longue position allongée dans une position inconfortable;
  • Si vous avez mal au bas du dos et que la douleur est «lancinante», cela peut signifier un effort physique excessif;
  • Si votre dos vous fait mal la nuit et que les sensations affectent vos membres inférieurs ou vos fesses, vous pouvez parler de rhumatisme.

Pourquoi le dos et le rein font-ils mal la nuit? Ces symptômes peuvent indiquer qu'il existe dans le corps humain des maladies chroniques que la personne n'a pas remarquées depuis longtemps. Schémas de maladies par sensations douloureuses:

  • La localisation de la douleur dans la région lombaire peut parler de problèmes d’organes pelviens (utérus pour les femmes) ou de fractures;
  • Localisation dans la région abdominale, parle de possibles violations des organes internes du tractus gastro-intestinal;
  • Syndrome de douleur dans la poitrine, parle de problèmes possibles du cœur ou des poumons;
  • Dans la région cervicale - indique une arthrose, une scoliose et d'autres déformations osseuses.

Diagnostic de la douleur

Le problème des sensations douloureuses dans le dos est un vertébrologue! Après avoir écouté les plaintes du patient et examiné la colonne vertébrale à l’aide de légers mouvements de massage, le vertébrologue vous prescrira les procédures suivantes:

  • Pour exclure la maladie des fractures vertébrales, il sera nécessaire de subir des rayons X;
  • Pour diagnostiquer l'état des muscles, une IRM sera prescrite;
  • Des tests urinaires / sanguins standard donneront une image générale de la présence de processus inflammatoires et de l'état des voies urinaires.
  • Pour exclure le pincement du tissu nerveux intervertébral, il sera nécessaire de consulter un neurologue;
  • Cardiogramme pour déterminer le travail de l'activité cardiaque *.

Après avoir suivi toutes les procédures ci-dessus, des renvois supplémentaires à un gynécologue / gastro-entérologue sont possibles, pour le diagnostic du cancer.

Traitement du mal de dos

Le médecin prescrit le traitement strictement individuellement, après avoir passé tous les tests. Le traitement des maux de dos est complexe, ce qui inclut la prise de médicaments. En outre, un traitement et une thérapie prophylactique sont prescrits, avec l'utilisation d'exercices physiques pour étirer les disques intervertébraux et les muscles, l'hirudothérapie, l'acupuncture, la natation et des cours de massage spéciaux. En plus des procédures recommandées par le médecin, il est nécessaire de prendre des mesures pour prévenir les maladies "vertébrales".

  • Nous vous conseillons de lire: étirement du dos pour prévenir les douleurs à la colonne vertébrale

Les mesures thérapeutiques et préventives supplémentaires comprennent:

  • Obligatoire de porter un corset spécial;
  • Élimination complète de l'activité physique;
  • Réduction du temps passé au lit. Le repos au lit n’est prescrit que pour les maladies complexes de la colonne vertébrale, telles que les fractures.

Le traitement médical comprend les médicaments suivants:

  • Médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène ou analgine);
  • Groupe anesthésique (Nimesil, Solpadein, Spazmalgon);
  • Groupe de multivitamines de médicaments;
  • Médicaments pour maintenir et renforcer la ceinture d'os et de cartilage, pour maintenir le tonus général de la colonne vertébrale.

En cas de cancer, le patient reçoit un traitement complètement différent, y compris une procédure chimiothérapeutique.

L'autotraitement est strictement interdit, car une posologie et des médicaments incorrects peuvent entraîner une détérioration du corps!

Prévention de la douleur

Pour prévenir les maladies de la colonne vertébrale et des organes internes, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  • Si possible, achetez un matelas orthopédique et dormez dessus, y compris un oreiller;
  • Surveiller la posture correcte en marchant et à la table;
  • Ne pas trop manger, garder les bonnes proportions du corps, ne pas permettre l'obésité;
  • Marcher dans des chaussures orthopédiques, excluant la marche avec des talons hauts pendant plus de 2 heures par jour;
  • Lorsque vous montez un peu accroupi, mais ne vous penchez pas;
  • Inscrivez-vous à un groupe de yoga ou à d'autres exercices thérapeutiques.
  • Changer périodiquement la position du corps et la charge sur la colonne vertébrale (passage d'un pied à l'autre);
  • Évitez de porter de longues chaussures inconfortables (talons hauts ou chaussures étroites et serrées);
  • La nutrition préventive des problèmes de la colonne vertébrale comprend la consommation dosée de sel et d’aliments contenant un pourcentage élevé de minéraux;
  • Ne buvez que de l’eau bien filtrée et de grande qualité;
  • Si possible, visitez la salle de massage pour augmenter la circulation sanguine et soulager les "pinces" musculaires. Surtout dans la région du cou et des épaules;
  • De plus, prenez des complexes multivitaminiques pour renforcer les tissus des os et du cartilage et améliorer le métabolisme;
  • Visites régulières au bain ou au sauna.

Si vous ressentez des douleurs dans la colonne vertébrale / le dos, il est préférable de demander l'aide d'un médecin. Ce syndrome douloureux peut préfigurer des maladies majeures aux conséquences graves! Plus le traitement commence tôt, plus il est facile et sans douleur de se débarrasser des maux de dos.

Symptômes et traitement de la sciatique thoracique

Comment faire des injections pour des douleurs dans le dos et le bas du dos?

Comment porter un corset pour la colonne vertébrale

Mal de dos: surtout en position couchée

Habituellement, les douleurs au dos s’apaisent ou s’arrêtent complètement. Aussi, de nombreux patients présentent des manifestations symptomatiques telles que la fatigue normale après un exercice intense. Un tableau clinique complètement différent caractérise l'augmentation de la douleur lorsque le patient se repose en position horizontale.

Une augmentation de la douleur est souvent le signe d'une maladie grave nécessitant un traitement immédiat. Si des symptômes atypiques apparaissent, vous devez toujours contacter un spécialiste.

Facteurs et causes provocateurs

Les cliniciens identifient deux principaux groupes de facteurs étiologiques pouvant influer sur l'apparition de douleurs dans le dos lorsque les patients sont au repos. Le premier a trait à la douleur physiologique, qui est une conséquence de la charge de puissance intense, de l'effort physique insupportable, insupportable, long séjour dans une position statique. Le deuxième groupe décrit l’apparition de symptômes de maladies graves du système squelettique ou des structures musculaires et cartilagineuses. Les causes communes sont:

  • grossesse (II ou III trimestres);
  • gain de poids;
  • stades avancés de maladies osseuses (arthrose, ostéochondrose, chondrose);
  • pathologies des voies urinaires et du système reproducteur;
  • tumeurs malignes des organes internes;
  • maladies inflammatoires aiguës du tissu osseux;
  • hernie intervertébrale avec localisation dans la colonne vertébrale sacrée.

Le tableau clinique se manifeste individuellement pour chaque patient, exactement comme pour le traitement des patients souffrant de douleurs aggravées dans la position du patient allongé sur le dos. La nature de la douleur et son intensité dépendent du degré ou de la durée des processus pathologiques. Les caractéristiques des douleurs sont les suivantes:

  • tirant, brûlant, net, terne, tirant;
  • modéré, intense, faible, épisodique;
  • bilatérale ou unilatérale;
  • irradiant vers différentes parties de la colonne vertébrale (généralement les parties lombaire, sacrée et cervicale);
  • long ou fragmenté.

Il est important de prendre en compte les critères de modification de la douleur lorsque la position du corps change, après l’utilisation de certains médicaments. Les maux de dos en position couchée peuvent également dépendre de l'heure de la journée.

Inflammation du système génito-urinaire et pyélonéphrite

La pyélonéphrite est une inflammation des reins du tractus urinaire ascendant. Douleur au dos lorsque vous êtes couché sur le dos en raison de l'emplacement des reins. Sur le plan anatomique, ils sont situés plus près du dos, au niveau de l'hypochondre ou en dessous. La douleur est également causée par l'expansion des couches fibro-parenchymateuses des structures rénales. Douleurs à tirant pyélonéphrite, se font sentir, principalement, la nuit. La tendance à augmenter la douleur se manifeste lorsque vous secouez, prenez une profonde respiration, faites du vélo ou du cheval. Au cours de l'examen, le patient réagit en frappant les reins du dos ou en sautant légèrement sur les talons.

Les autres symptômes sont:

  • modifications de la couleur de l'urine et des impuretés atypiques (turbidité, flocons blancs, composant muqueux, teinte orange);
  • mictions fréquentes avec douleurs, comme avec la cystite (et éventuellement une complication sous la forme d'une inflammation de la vessie);
  • augmentation de la température corporelle (typique chez les enfants de moins de 15 ans).

La pyélonéphrite prolongée peut entraîner des complications graves dans toutes les structures rénales, entraînant souvent une insuffisance rénale chronique.

Manifestations de l'ostéochondrose

Le développement de l'ostéochondrose, une modification pathologique du tissu osseux et cartilagineux dans les disques intervertébraux de toute localisation, peut contribuer à l'apparition d'une douleur dorsale «allongée». La maladie est commune parmi les changements de tissu dystrophique dans le squelette axial.

La douleur au bas du dos sur le fond de l'ostéochondrose est associée à une irritation des racines nerveuses situées à l'intérieur de la colonne vertébrale. La douleur avec ostéochondrose peut être la suivante:

  • tir (tir long et long);
  • profond, long, tirant;
  • tir vif avec irradiation des membres inférieurs.

Les douleurs peuvent augmenter la nuit, en particulier lorsque vous vous tournez d'un côté à l'autre. La douleur augmente avec le sommeil sur un lit moelleux, avec des mouvements involontaires soudains. De plus, les patients notent une diminution de la sensibilité de la région du dos, l'apparition d'une faiblesse musculaire, une modification des réactions réflexes conditionnées, une sensation de brûlure, des picotements ou un engourdissement complet.

Spondylarthrite ankylosante

La maladie fait référence à des affections vertébrales caractérisées par une dorsalgie nocturne, également appelée spondylarthrite ankylosante. La pathologie est de nature auto-immune, elle se produit sur les articulations de la colonne vertébrale ou les articulations sacro-iliaques.

Dans la spondylarthrite ankylosante, il y a une douleur dans le dos, surtout la nuit. Tout mouvement facilite l'état du patient. Les symptômes supplémentaires sont:

  • limitation de la mobilité articulaire;
  • raideur dans la colonne lombaire;
  • courbure de l'axe vertical de la colonne vertébrale en tant que scoliose;
  • croissance réduite;
  • posture forcée pour le mal de dos.

La spondylarthrite ankylosante peut survenir chez des patients de tout âge, en fonction des antécédents cliniques du patient et d'autres facteurs prédisposants.

Lésions ulcératives dans le duodénum

Un ulcère peptique du duodénum est une autre cause de maux de dos. L'apparition d'une douleur en position couchée est associée à des douleurs de faim, lorsque la membrane muqueuse est exposée au maximum et exposée aux lésions du suc gastrique. Localisation typique de la douleur - la région du péritoine, mais compte tenu de l'anatomie de l'intestin, ils peuvent donner aux régions dorsales. Les autres symptômes sont:

  • l'apparition de troubles dyspeptiques persistants;
  • flatulences ou ballonnements;
  • éructations acides;
  • briser le tabouret.

Habituellement, après avoir pris des antiacides, la douleur diminue. L'absence de traitement adéquat entraîne souvent des complications sous la forme de saignements gastriques ou intestinaux, de perforations des muqueuses, de membranes muqueuses de l'intestin.

Plusieurs raisons peuvent provoquer l'intensité de la douleur pendant une nuit de sommeil sur le dos ou pendant la journée en position couchée. Il est dangereux d'ignorer de telles manifestations en raison de la progression progressive de la maladie et du développement de complications graves, notamment d'invalidité.

Traitement et prévention

Le traitement commence par un diagnostic différentiel approfondi permettant d'identifier la maladie sous-jacente, qui détermine l'apparition de la douleur.

Pendant le traitement, il est nécessaire de changer la position du corps pendant le sommeil. Pour ce faire, procurez-vous un matelas orthopédique dur, un oreiller, une doublure sous le dos. Pendant la pharmacothérapie, un entraînement physique thérapeutique et des massages sont recommandés. Un mode de vie actif est également un aspect important d'une récupération réussie.

Soulager la douleur nécessite la nomination d'analgésiques (pommades, médicaments systémiques, liniments, baumes), pommades chauffantes, compresses avec des composés médicaux. Souvent utilisé des recettes de la médecine traditionnelle.

Le pronostic pour les douleurs «couchées» dépend entièrement de la nature de la pathologie, du degré de développement des processus dystrophiques, ainsi que de la cause fondamentale. Généralement, avec un diagnostic opportun et le respect de toutes les recommandations médicales, la qualité de vie du patient s’est considérablement améliorée et les risques d’invalidité sont réduits.

Douleur au bas du dos en position couchée

La colonne vertébrale, les articulations, les nerfs, les ligaments, les muscles sont une structure parfaitement conçue qui offre soutien, force et souplesse au corps. La douleur dans le bas du dos est familière pour beaucoup et survient souvent après une journée bien remplie. Ils apparaissent en raison de la fatigue physique, un long séjour dans une position inconfortable pendant la grossesse. Ces facteurs affectent négativement la colonne vertébrale.

Causes possibles

Si le rein a mal tout en étant couché sur le dos, cela peut être une préoccupation pour la colonne vertébrale. Mais il peut aussi être causé par des maladies des organes internes, notamment du tube digestif. Très probablement - maladies ou blessures de la colonne vertébrale, les muscles du dos. Pour comprendre cela, trouver les causes de l'inconfort, il est nécessaire de consulter un médecin. Pour soulager les symptômes, il est généralement suffisant de se détendre complètement. Mais il arrive aussi que dans une position couchée, la condition douloureuse ne passe pas, mais au contraire augmente.

Les maux de dos nocturnes entraînent un style de vie sédentaire, ainsi qu'un excès de poids, divers facteurs négatifs et certaines maladies:

  • scoliose, ostéochondrose;
  • rhumatisme;
  • oncologie des organes internes de la moelle épinière;
  • spondylarthrite ankylosante;
  • fractures dans la région pelvienne;
  • maladies rénales et cardiaques;
  • diverses blessures au dos;
  • infection dans la colonne vertébrale.

Si les muscles sont débordés ou s'il y a des problèmes dans le système urogénital, la nature de la douleur est douloureuse et lente. Point douloureux, indique un rhumatisme. Quand la grossesse fait mal les crampes. Une longue position dans une position inconfortable provoque une douleur fulgurante. La même nature de douleur dans la position couchée sur le ventre indique un effort physique excessif du corps.

Les douleurs peuvent être différentes en force (légère, modérée, intense), en localisation (d'un ou des deux côtés, haut ou bas du dos), en temps (court ou long), en nature:

  • Lumbago - une douleur soudaine soudaine dans une position couchée, comme un mal de dos. Peut durer longtemps, déranger pendant le sommeil. Renforce les inclinaisons, les rotations, ne permet pas de se baisser. Les patients ressentent également des engourdissements, des picotements et des brûlures.
  • Lumbodynie - douleur douloureuse. Développez-vous progressivement, à certains intervalles de temps après l'exercice.

Les maladies de la colonne vertébrale se manifestent immédiatement ou sont dans le corps pendant une longue période sans se manifester d'aucune façon. Diminue en changeant la position du corps, après un massage ou en prenant des médicaments.

Scoliose

Lorsque les disques interstitiels sont déplacés et que la colonne vertébrale est courbée (scoliose et autres troubles de la croissance), des douleurs au dos peuvent également survenir.

Difformité spinale tridimensionnelle. Asymptomatique précoce. Les formes lourdes sont marquées:

  • Amplitude de mouvement réduite. La courbure du tronc augmente sa rigidité, ce qui réduit la flexibilité lors de la marche.
  • Si la courbure est sévère, les muscles sont sujets aux spasmes, ce qui provoque de la douleur.
  • Le thorax est déplacé, l'espace pour les poumons est déformé, ce qui entraîne des difficultés respiratoires.

Ostéochondrose

La cause la plus commune de la douleur dans la région lombaire. Les disques intervertébraux deviennent moins élastiques et moins durables. Cela se produit pendant le jour, mais surtout la nuit. Douloureux, tiraillant, prolongé, peut être de courte durée, aigu et tranchant. De plus, le patient ressent une sensation de brûlure, des picotements, un engourdissement. Parfois, les symptômes disparaissent dans les membres. Pendant la journée, après une longue séance ou des mouvements brusques, les symptômes peuvent s'aggraver. La défaite de la colonne lombo-sacrée détruit les fonctions digestives et reproductives du corps.

Pyélonéphrite

La pyélonéphrite, un processus inflammatoire des reins plus intense la nuit que le jour, est la cause la plus fréquente des maux de dos. De la maladie précédente est quelque peu différente: la miction se produit plus souvent, il y a une turbidité de l'urine. Les symptômes de cette maladie peuvent être associés à de la fièvre, des maux de tête, une faiblesse, un malaise. La douleur est aggravée par de fortes secousses, une respiration profonde, le cyclisme et le cheval. Si le traitement est ignoré, une insuffisance rénale peut se développer.

Douleur au bas du dos

Maux de dos en position couchée: causes

La dorsalgie est l'un des problèmes les plus courants de la médecine moderne. Cela inquiète de nombreux patients qui recherchent l'aide médicale d'un traumatologue ou d'un neurologue. Et le médecin doit souvent entendre des plaintes selon lesquelles "le rein a mal quand je suis couché sur le dos". Les symptômes qui apparaissent ou s'aggravent pendant le sommeil peuvent causer certaines difficultés lors du diagnostic. Mais un spécialiste expérimenté comprendra toujours les causes de la douleur et tirera la bonne conclusion.

La douleur au repos est toujours ressentie plus fortement et apporte un inconfort important. Il semblerait que dans la position couchée devrait se détendre et se reposer, mais pas si simple. Même la nuit, les muscles paravertébraux peuvent être dans un état de tension. Ceci est facilité par des facteurs communs auxquels presque tout le monde est confronté d'une manière ou d'une autre:

  1. La mobilité
  2. Mauvaise posture.
  3. Longues poses statiques.
  4. Posture gênante pendant le sommeil.
  5. Options de lit inappropriées (matelas, oreillers).

Ils deviennent des moments cruciaux dans le développement de la douleur, qui, curieusement, se produit précisément au repos. Par exemple, une personne dormait allongée sur le ventre. Cependant, cette posture n'est pas physiologique, car elle s'accompagne de tensions dans les muscles lombaires. Pour la colonne vertébrale, dormir sur le côté est mieux adapté.

Je traite le dos et la colonne vertébrale depuis de nombreuses années. Je peux dire avec assurance que presque toutes les maladies du dos peuvent toujours être traitées, même au plus grand âge.

Notre centre a été le premier en Russie à recevoir un accès certifié au dernier traitement en date pour les douleurs au dos et aux articulations. Je vous avoue que lorsque j'ai entendu parler de lui pour la première fois, j'ai ri, car je ne croyais pas en son efficacité. Mais j'ai été étonné lorsque nous avons terminé les tests: 4 567 personnes ont été guéries de leurs maux, ce qui représente plus de 94% des sujets. 5,6% ont ressenti des améliorations significatives et seulement 0,4% n'ont pas remarqué d'améliorations.

Ce médicament permet d'oublier les douleurs dans le dos et les articulations dans les plus brefs délais, à partir de 4 jours, et, au bout de quelques mois, de guérir même les cas les plus complexes. De plus, dans le cadre du programme fédéral, chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI peut le recevoir GRATUITEMENT.

Malheureusement, en plus des conditions associées aux charges statiques dynamiques, la dorsalgie a des causes plus graves. Les maux de dos nocturnes surviennent souvent chez des patients souffrant de pathologie de la colonne vertébrale ou de maladies des organes internes, en particulier:

  • Ostéochondrose.
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Pyélonéphrite.
  • Ulcère duodénal.

D'autres maladies peuvent également provoquer des douleurs dans le dos, mais leur fréquence ne dépend pas de l'heure du jour ni de la position du corps. Mais le diagnostic différentiel ne doit pas être limité aux états présentés, car différentes pathologies acquièrent souvent un parcours atypique.

Si vous avez mal au dos la nuit, vous devez tenir compte de plusieurs raisons: d’une surcharge musculaire, d’une posture inconfortable pendant le sommeil à une pathologie de la colonne vertébrale et des organes internes.

Chaque patient a une image clinique. Mais une chose les unit: ça fait mal de se coucher ou de se rouler dans un lit. A ce stade, les symptômes s'intensifient et ne donnent pas un sommeil normal. Et pendant l'examen, le médecin détaille les plaintes et détermine les caractéristiques de la douleur:

  • Douloureux, tirant, tirant, brûlant.
  • Faible, intense ou modéré.
  • Localisé dans le haut ou le bas du dos.
  • Simple ou double face.
  • Court ou long.

La douleur peut diminuer après un changement de position du corps, un auto-massage, la prise de certains médicaments (relaxants musculaires, analgésiques, sédatifs). Mais beaucoup, ayant perdu tout espoir de repos, ne dorment pas assez et se sentent dépassés le matin. Par la suite, l'insomnie et l'irritabilité apparaissent et l'humeur se dégrade. Mais dans l'après-midi, les douleurs au dos diminuent ou disparaissent complètement. Ceci est facilité par l’expansion de l’activité motrice, par l’alimentation ou simplement par un changement d’attention pour les problèmes quotidiens.

Attention!

Avant de continuer à lire, je tiens à vous prévenir. La plupart des fonds "traitant" le dos, qui font de la publicité à la télévision et se vendent dans les pharmacies - il s’agit d’un divorce solide. Au début, il peut sembler que la crème et la pommade aident, mais en réalité, ils ne font que supprimer les symptômes de la maladie.

En termes simples, vous achetez l’anesthésique habituel et la maladie continue à évoluer vers une phase plus difficile.

Les douleurs articulaires courantes peuvent être le symptôme de maladies plus graves:

  • Difficulté à marcher;
  • Ostéomyélite - inflammation de l'os;
  • Sep - empoisonnement du sang;
  • Violation des organes pelviens;
  • Dans les cas graves, paralysie des bras et des jambes.

Comment être - vous demandez.

Nous avons étudié une très grande quantité de matériaux et surtout vérifié dans la pratique la majorité des traitements de la hernie. Ainsi, il s'est avéré que le seul médicament qui ne supprime pas les symptômes, mais traite réellement les maux de dos, est le Hondrexil.

Ce médicament n'est pas vendu dans les pharmacies et il n'est pas annoncé à la télévision ni sur Internet. Selon le programme fédéral, chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI peut obtenir le paquet Hondreksil GRATUITEMENT!

Pour que vous ne pensiez pas être aspiré par la prochaine «crème miracle», je ne décrirai pas le type de médicament efficace dont il s’agit. Si vous êtes intéressé, lisez vous-même toutes les informations concernant Hondrexil. Voici le lien vers l'article.

En plus de la dorsalgie, les patients notent souvent d'autres symptômes qui ne se manifestent pas uniquement la nuit. Elles sont très diverses et correspondent à une pathologie spécifique, ce qui facilite l’établissement de la source de la douleur.

En règle générale, le mal de dos n'est pas le seul problème - les patients remarquent d'autres symptômes, parfois très caractéristiques.

Ostéochondrose

Si des douleurs surviennent en décubitus dorsal, après avoir exclu les facteurs contribuant à la tension musculaire, pensez aux processus pathologiques de la colonne vertébrale. Et les premières réflexions concernent l'ostéochondrose. En effet, cette maladie dégénérative est la plus répandue parmi tous les problèmes du squelette axial.

La dorsalgie vertébrale associée à l'ostéochondrose est associée à une irritation des racines de la colonne vertébrale, donnant lieu à des nerfs périphériques et à un spasme musculaire réflexe. Les douleurs sont différentes:

  1. Lumbago - sous la forme d'un lumbago net et tranchant.
  2. Lumbodynie - douloureuse, profonde et plutôt longue.
  3. Lumboischialgie - s'étendant jusqu'aux membres inférieurs.

La nuit, les lumbalgies et les lumboischialgies peuvent augmenter, en particulier lorsqu'une personne se retourne d'un côté à l'autre ou dort sur un lit moelleux. Pendant la journée, les symptômes sont aggravés par une position assise prolongée ou lors de mouvements brusques du corps, que ce soit dans les virages ou les virages.

Outre la douleur, le syndrome radiculaire est une autre manifestation neurologique qui indique une violation des impulsions le long des fibres motrices et sensorielles.

  • Engourdissement, fourmillements, sensation de brûlure.
  • Diminution de la sensibilité.
  • Changer les réactions réflexes.
  • Diminution de la force musculaire.

En règle générale, les zones qui reçoivent l'innervation de la racine touchée sont affectées et les modifications des membres inférieurs sont plus souvent observées. Et l'implication des fibres végétatives dans le processus pathologique s'accompagne non seulement de troubles superficiels (changement de dermographisme et de couleur de la peau, sécheresse), mais également de troubles du fonctionnement de certains organes internes: l'intestin, l'utérus ou la prostate.

Nos lecteurs écrivent

Bonjour Je m'appelle
Lyudmila Petrovna, je tiens à exprimer ma bienveillance à vous et à votre site.

Finalement, j'ai pu me débarrasser de mon mal de dos. Je mène une vie active, vis et profite de chaque instant!

À 45 ans, mon dos a commencé à me faire mal. Quand j’ai eu 58 ans, les complications ont commencé, ces douleurs terribles, vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’ai été tourmentée, tout était très mauvais.

Tout a changé quand ma fille m'a donné un article sur Internet. Je ne sais pas à quel point je lui suis reconnaissant. Cet article m'a littéralement soulevé du lit. Ne le croyez pas, mais en seulement 2 semaines, j'ai complètement guéri mes douleurs au dos et aux articulations. Les dernières années ont commencé à beaucoup bouger. Au printemps et en été, je vais au pays tous les jours, je fais pousser des tomates et je les vends sur le marché. Les tantes se demandent comment j’ai réussi à le faire. D’où toute ma force et toute mon énergie viennent, elles ne croiront pas que j’ai 62 ans.

Qui veut vivre une vie longue et vigoureuse sans douleur au dos et aux articulations, prenez 5 minutes et lisez cet article.

Lombalgie, exprimée non seulement le jour mais aussi la nuit - signe fréquent de troubles radiculaires et myotoniques dans l'ostéochondrose.

Spondylarthrite ankylosante

Une autre affection vertébrale caractérisée par une dorsalgie nocturne est la spondylarthrite ankylosante ou spondylarthrite ankylosante. Il s'agit d'une pathologie de nature auto-immune affectant principalement les articulations de la colonne vertébrale et les articulations sacro-iliaques. La longe a mal au repos, plus souvent dans la seconde moitié de la nuit, et les mouvements contribuent à l'amélioration de la condition. C'est le premier symptôme de la spondylarthrite, puis d'autres manifestations se rejoignent:

  • Raideur dans le bas du dos.
  • Douleur et tension des muscles du dos.
  • Restriction de mobilité.
  • Courbure de la colonne vertébrale, se baisser.
  • Croissance réduite

En plus d'avoir mal au dos en position ventrale, les patients souffrent de faiblesse générale et de fatigue, d'articulations périphériques, d'yeux (iridocyclite), de gros vaisseaux (aortite), de cœur (péricardite, arythmies), de reins (amyloïdose) peuvent être affectés.

Pyélonéphrite

Le rein peut également tomber malade en raison du processus inflammatoire dans les reins, car ils sont situés de manière rétropéritonéale, c'est-à-dire plus près du dos. Cela est dû à l’étirement de la capsule fibreuse du corps dû au gonflement du parenchyme. Les douleurs sourdes deviennent plus palpables la nuit, elles peuvent être intensifiées par une respiration profonde ou une conduite cahoteuse. D'autres symptômes suggérant une pathologie inflammatoire des reins apparaissent:

  • Mictions fréquentes, envie.
  • Changement de couleur de l'urine (trouble).
  • Douleur lors du tapotement dans la région lombaire.

Outre les signes locaux de pyélonéphrite, le tableau clinique présente des troubles généraux: élévation de la température corporelle, faiblesse, malaise et maux de tête qui vous dérangent. Un processus chronique à long terme est accompagné d'une diminution des capacités fonctionnelles de l'organe, devenant la cause d'une complication redoutable - l'insuffisance rénale.

Histoires de nos lecteurs

Guéri d'une plaie à la maison. Cela fait 2 mois que j'ai oublié les maux de dos. Oh, comme je souffrais, c'était une douleur terrible, dernièrement je ne pouvais plus marcher correctement. Combien de fois je suis allé aux cliniques, mais on ne m'a prescrit que des comprimés et des onguents coûteux, qui ne servaient à rien du tout. Et maintenant que la 7ème semaine est passée, je ne me dérange plus le dos, je me rends chez moi en une journée et à 3 km du bus, donc en général je vais facilement! Tout cela grâce à cet article. Toute personne qui a mal au dos est une lecture incontournable!

Lire l'article complet >>>

Les douleurs dorsales nocturnes en décubitus dorsal pourraient bien être le reflet du processus inflammatoire des reins.

Ulcère duodénal

Avec l'apparition de douleurs nocturnes, il est parfois nécessaire d'effectuer un diagnostic différentiel avec l'ulcère duodénal. Ce symptôme survient précisément sur l'estomac "affamé", lorsque la membrane muqueuse est nue au maximum et exposée aux effets des sucs digestifs. Les douleurs sont localisées non seulement sur la surface antérieure de l'abdomen, mais aussi dans le dos, également caractérisées par des signes de dyspepsie:

Après avoir mangé ou pris des médicaments (antisécréteurs, antispasmodiques, antiacides), le syndrome douloureux avec ulcère a tendance à diminuer. Mais en raison du traitement tardif, des complications sont possibles: saignement, perforation, sténose, germination dans les organes voisins (pénétration) ou tumeur maligne.

Diagnostics supplémentaires

La réponse finale à la question sur les causes de la dorsalgie donnera les résultats de diagnostics supplémentaires. Compte tenu du développement possible de plusieurs conditions pathologiques, un examen approfondi est nécessaire en utilisant diverses techniques de laboratoire et instrumentales:

  1. Rayon X de la colonne vertébrale.
  2. Tomographie (ordinateur et résonance magnétique).
  3. Échographie des reins.
  4. Gastroduodenoscopy.
  5. Tests sanguins et urinaires généraux.
  6. Biochimie sanguine (tests rhumatismaux, indicateurs de phase aiguë, créatinine, urée, électrolytes).
  7. Tests d'urine sur Zimnitsky et Nechiporenko.

Lorsque vous avez mal au dos, vous n'avez pas à attendre et à espérer que les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Au contraire, ils ne feront qu'empirer, et le processus pathologique donnera des complications. Par conséquent, la seule bonne décision à prendre dans un tel cas est de consulter un médecin. Après tout, seul un spécialiste qualifié peut effectuer un diagnostic complet et, en fonction de ses résultats, prescrire un traitement adéquat.

Pourquoi est-ce que ça fait mal de se coucher sur le dos

Auteur: Anastasia Alekseevna, infirmière générale.

«Ça me fait mal quand je suis couché sur le dos» - les patients peuvent consulter un médecin généraliste ou un chirurgien avec une telle plainte. En règle générale, en position couchée, le dos fait moins mal, mais dans certains cas, la douleur ne fait qu'augmenter.

Chez les jeunes, la douleur est le plus souvent causée par une position du corps tordue pendant le sommeil, une surface mal choisie, une surcharge ou un effort physique. Les femmes pendant la grossesse, en particulier au cours des dernières années, ressentent une forte charge sur la région lombaire, ce qui peut également provoquer une douleur en position horizontale.

Les personnes âgées ont le plus souvent des douleurs dans le dos et dans le bas du dos en raison de changements dégénératifs dystrophiques dans la structure de la colonne vertébrale. Les causes les plus courantes sont:

  • ostéochondrose;
  • radiculite;
  • la spondylose;
  • hernie intervertébrale (protrusion discale intervertébrale).

En plus de ces causes, les douleurs au dos et au bas du dos peuvent être déclenchées par une scoliose grave, la polyarthrite rhumatoïde, des processus pathologiques des organes internes: maladies rénales, tumeurs des organes pelviens, prostatite. Certaines maladies infectieuses affectant la colonne vertébrale peuvent également causer de graves douleurs au dos:

  • rhumatismes et polyarthrite rhumatoïde;
  • l'ostéomyélite;
  • tuberculose.

Dans un groupe séparé est de faire des fractures de compression de la colonne vertébrale. Selon la gravité et l'emplacement de la fracture, la douleur peut ne pas être ressentie du tout, ne se produire que la nuit ou être constamment présente.

Mal de dos aigu

En position couchée, une douleur aiguë dans la région lombaire peut être déclenchée par:

  1. Colique rénale - caractérisée par une douleur insupportable, irradiant dans la région de l'aine, le bas de l'abdomen (région iliaque), la surface interne de la cuisse.
  2. Les pathologies du système reproducteur féminin (inflammation, tumeurs, kystes) et de la prostatite chez l'homme peuvent provoquer une douleur intense dans le sacrum, qui reste en position couchée.
  3. L'exacerbation de l'ostéochondrose lombaire est accompagnée d'une douleur intense qui persiste en position couchée. Souvent, les exacerbations de l'ostéochondrose sont confondues avec la radiculite. La principale caractéristique distinctive est que, lors de l'exacerbation de l'ostéochondrose, la mobilité est sévèrement limitée et l'état du lumbago (lumbago du dos) est caractéristique.
  4. Radiculite - la douleur augmente avec le mouvement, mais une personne peut se déplacer de manière autonome. Lorsque les racines nerveuses des reins sont atteintes, la douleur a tendance à irradier vers les membres inférieurs.
  5. Un effort physique excessif peut également être accompagné de lumbago et de myalgie (inflammation des muscles du dos). Une personne peut mentir dans n'importe quelle position, mais le malaise est toujours là. Les lumbagos et les myalgies sont souvent causés par une hypothermie due à une surchauffe (après la transpiration, une personne est allée à l'extérieur, a mis le climatiseur en marche, s'est déshabillée).
  6. Pendant la grossesse. les femmes peuvent ressentir des douleurs persistantes au dos, en particulier à un âge plus avancé. Dans ce cas, la douleur persiste en décubitus dorsal et couchée sur le côté. La raison - le manque d'endurance du système musculaire du dos et le manque d'oligo-éléments. Lorsqu'une femme en début de grossesse se plaint de douleurs au dos qui ne se produisent pas pendant le repos, vous pouvez suspecter la menace d'une fausse couche ou d'un avortement manqué.

Douleur aiguë dans la colonne thoracique

S'il y a de la douleur dans la région thoracique et qu'il n'y a pas de soulagement même en position couchée, les conditions suivantes peuvent être suspectées:

  1. Tumeurs et formations cartilagineuses sur les omoplates.
  2. Myopathies neuro-musculaires causées par une scoliose ou une ostéochondrose.
  3. Conditions pathologiques des poumons:
    • pneumothorax - compression du poumon due à une accumulation d'air dans la cavité pleurale, qui provoque un déplacement de la pression;
    • œdème - insuffisance pulmonaire aiguë;
    • pleurésie - inflammation des plaques de la plèvre (avec douleur aiguë lors de la respiration, elle peut être localisée dans le dos et le sternum).
  4. Infarctus du myocarde - dans cet état, la douleur est ressentie derrière le sternum et ne rayonne que dans la région des vertèbres thoraciques, du bras gauche et de l'omoplate.
  5. La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas dans laquelle la douleur est davantage un zona: de l'hypochondre droit à la région scapulaire droite, irradiant vers le dos.
  6. Névralgie intercostale - pincement des racines nerveuses du sternum. Difficile à respirer, la douleur persiste même en position horizontale, cède la place. Sur le dos, il y a une compression du sternum, comme si on était assis dessus.
  7. La scoliose est la cause la plus courante de maux de dos en décubitus dorsal. Une personne sur deux souffre de courbure de la colonne vertébrale. Cela est dû à l'inactivité physique, à la mauvaise position du dos pendant le travail sédentaire. Cela devient douloureux et pendant l'exercice, car la charge est inégalement répartie.

Mal de dos

La douleur dans toute la colonne vertébrale (cou, région thoracique, bas du dos, parfois même le sacrum) se développe le plus souvent en raison de:

  • mauvaise position du corps pendant le sommeil (par exemple, une petite couchette);
  • séjour excessif au lit (pour cause de maladie ou pour d'autres raisons);
  • en raison d'un matelas excessivement dur ou mou.

Dans ce cas, la personne ressent des tensions, des tiraillements ou des courbatures, même après une bonne nuit de sommeil et un sommeil réparateur. L'exercice, la natation ou le massage aidera à soulager les symptômes.

Avant le repos nocturne, lorsque la personne était déjà couchée et commençait à s'endormir, les manifestations de douleurs au dos et au dos peuvent parler d'une maladie existante de la colonne vertébrale, à un stade précoce. L'exacerbation le soir et la nuit est due à une diminution de la production d'enzymes «anesthésiques» par le cortex surrénalien. Lorsque le corps se prépare à dormir, la synthèse d'hormones est réduite, ce qui aggrave la douleur.

Pourquoi mentir au bas du dos fait mal: causes, conséquences

Nous connaissons tous la douleur dans la région lombaire: un effort physique excessif, des désagréments prolongés et d’autres facteurs externes font qu’à la fin de la journée de travail, nous pouvons ressentir de la douleur et de l’inconfort dans le bas du dos. En règle générale, afin d'éliminer ce symptôme, dans la plupart des cas, nous n'avons besoin que d'un repos complet. Cependant, parfois, en prenant la position couchée, le syndrome de la douleur ne disparaît pas mais au contraire, augmente. Alors pourquoi le bas du dos est-il douloureux? Et à quel point est-ce dangereux? Dans cet article, nous allons vous répondre à cette question.

Pourquoi mentir fait mal: raisons

Ainsi, comme nous l'avons dit, chacun de nous est confronté à un symptôme tel que le mal de dos, qui se produit à son tour pour diverses raisons. Et ces raisons peuvent être divisées en deux groupes. Le premier groupe de causes contribuant à l'apparition de maux de dos en position ventrale sont des facteurs qui ne sont associés à aucune maladie. Par exemple, la liste de ces facteurs comprend les éléments suivants:

Long séjour dans une position inconfortable (par exemple, travailler devant un ordinateur);

Mode de vie sédentaire;

Effort physique excessif

Posture gênante pendant le sommeil;

Literie mal choisie - oreiller, matelas, etc.

Tous les facteurs ci-dessus affectent négativement notre colonne vertébrale, ce qui entraîne l'apparition de sensations douloureuses dans la région lombaire en position couchée. Dans cette situation, pour éliminer le symptôme ci-dessus, il est nécessaire de "calculer" la source qui en est la cause et de prendre toutes les mesures nécessaires pour l'éliminer.

Cependant, ce ne sont pas seulement des facteurs externes qui peuvent en être la cause, ce qui entraîne des sensations douloureuses dans le bas du dos en position couchée. Le deuxième groupe comprend des causes directement liées à notre santé - il s’agit de diverses maladies et pathologies de nos organes internes. De plus, nous vous parlerons de ces maladies et pathologies plus en détail:

Cette maladie de la colonne vertébrale est la cause la plus fréquente de douleur dans la région lombaire, ce qui nous inquiète tout au long de la journée, y compris au moment où nous sommes en position couchée. Il est également intéressant de noter que la plupart des patients signalent une augmentation de la douleur nocturne.

En ce qui concerne les sensations douloureuses elles-mêmes, la nature de la douleur liée à l'ostéochondrose peut être différente: par exemple, une personne ressent des douleurs douloureuses et persistantes qui peuvent durer assez longtemps, tandis que d'autres ressentent des douleurs brèves et aiguës. De plus, la douleur peut s'aggraver si le patient est dans la même position pendant une longue période.

En plus de la douleur dans le bas du dos du patient, des symptômes tels que brûlures, picotements et engourdissements dans la région lombaire peuvent également être troublants. Dans certains cas, les mêmes symptômes peuvent apparaître dans les membres, plus souvent dans les jambes;

Une autre cause assez commune, à la suite de laquelle le patient ressent une douleur dans la région lombaire en position couchée, est la pyélonéphrite, dont l’essence est la présence d’un processus inflammatoire dans les reins. Comme le notent les patients eux-mêmes, le syndrome de la douleur augmente souvent la nuit.

La maladie se manifeste aussi bien que l'ostéochondrose. Cependant, l'évolution de la pyélonéphrite s'accompagne de plusieurs symptômes distinctifs. Par exemple, avec cette maladie, le patient a des mictions fréquentes et l’urine elle-même change de couleur - elle devient trouble. Dans le contexte de la pyélonéphrite, la température corporelle peut augmenter; les maux de tête et le malaise général et la faiblesse sont un autre symptôme de cette maladie.

Il convient de noter que, dans le cas où cette maladie n'est pas traitée, le processus inflammatoire survenant dans le corps devient chronique, ce qui conduit en outre au développement d'une pathologie aussi dangereuse que l'insuffisance rénale.

Cette pathologie est caractérisée par le même symptôme douloureux, à savoir l'apparition de sensations douloureuses dans la région lombaire en position ventrale; il est à noter que la nuit, ce symptôme est fortement renforcé, ce qui est dû à l'absence totale de mouvement. En règle générale, toute activité physique contribue à l’amélioration de l’état du patient et à son soulagement.

En ce qui concerne la spondylarthrite ankylosante, en plus des douleurs dans le dos, le patient est soumis à une tension régulière des muscles du dos, ce qui non seulement limite la mobilité, mais entraîne également une courbure de la colonne vertébrale et une diminution de la croissance. Cependant, non seulement c'est la ruse de cette pathologie. En plus de son affaissement, cette maladie peut provoquer le développement de pathologies d'autres organes. Ainsi, les spécialistes ont noté le développement de maladies telles que l'aortite, l'arythmie, la péricardite dans le contexte de la spondylarthrite ankylosante;

Ulcère duodénal.

Lorsqu'un patient s'adresse à un spécialiste qui se plaint de douleurs au dos en position ventrale, ce dernier prescrit souvent un diagnostic afin d'éliminer une maladie telle que l'ulcère duodénal, qui se caractérise également par le symptôme ci-dessus.

Cette maladie est associée au tractus gastro-intestinal et, en règle générale, à cette maladie, les sensations douloureuses sont dans la plupart des cas les plus aiguës avec une longue absence de nourriture, autrement dit, pendant le jeûne. C'est ce qui explique la nature de la douleur nocturne dans l'estomac et les lombaires.

En plus de la douleur elle-même, qui peut être aiguë et paroxystique, en plus du patient, le patient doit également faire face à des symptômes tels que nausées et vomissements réguliers, ballonnements, éructations gustatives, constipation et flatulences régulières.

Il convient de garder à l’esprit que la maladie, en cas de traitement insuffisant, peut constituer une menace non seulement pour la santé du patient, mais également pour sa vie. Par conséquent, si les symptômes susmentionnés se manifestent, il est impératif de contacter un gastro-entérologue pour lui faire subir l’examen et le traitement appropriés;

L'appendicite est une pathologie pouvant se présenter sous deux de ses formes: aiguë et chronique. En cas d'appendicite chronique, le patient est perturbé par des douleurs régulières dans l'abdomen et dans le bas du dos. S'il existe une forme aiguë, le patient est alors confronté à une crise de douleur soudaine et aiguë qui se produit initialement dans la région ombilicale au centre de l'abdomen et se déplace progressivement vers le côté inférieur droit. La douleur survient également dans la région lombaire.

En règle générale, lors d'une crise d'appendicite aiguë, la seule situation dans laquelle le patient peut ressentir au moins un léger soulagement est de se coucher sur le côté et de se plier les genoux contre le ventre.

Pour comprendre si l'appendicite est la cause de la douleur, il est nécessaire de procéder à l'expérience suivante: il est demandé au patient de se coucher sur le dos et, simultanément, de lever lentement la jambe droite. Si, après la manipulation, le patient ressent une vive douleur à son côté droit, dans cette situation, il est nécessaire de faire appel à la brigade des ambulances sans faute, car la rupture de l’appendice peut coûter la vie au patient;

Prostatite (chez les hommes).

L'essence de cette maladie réside dans la lésion de la prostate, qui est située chez les hommes dans la région pelvienne. Il convient de noter que, selon les statistiques, environ 50% des hommes de plus de 45 ans sont sujets à cette pathologie. Cependant, comme les experts le notent, les prostatites ont sensiblement «rajeuni» au cours de la dernière décennie. Alors, quelle est la prostatite? La fonction principale de la prostate est de produire un secret spécial, lui-même responsable de l'activité et de la viabilité des spermatozoïdes, à partir desquels on peut conclure que la maladie peut provoquer le développement de l'infertilité masculine.

En ce qui concerne les symptômes de cette maladie, puis de la prostatite, un homme est confronté à une violation de la fonction érectile, à une diminution de la sensibilité au cours du rapport sexuel, ainsi qu’à des sensations douloureuses qui le gênent pendant la miction. En plus de ce patient, les douleurs qui apparaissent dans le bas de l'abdomen et dans la région lombaire sont également préoccupantes. dans le même temps, le syndrome douloureux lui-même est présent pratiquement toute la journée.

Pour le traitement de la prostatite, il est nécessaire de consulter un urologue qui, après avoir examiné et passé toutes les procédures nécessaires, vous prescrira le traitement approprié. Rappelez-vous que le traitement tardif de cette maladie peut causer l'infertilité.

Pourquoi avoir mal au dos: traitement

Comme vous pouvez le constater, un symptôme tel que le mal de dos en position ventrale peut être associé à de nombreuses maladies des organes internes. Par conséquent, si vous rencontrez ce qui précède, il est impératif de contacter le spécialiste approprié pour un examen et la prescription du diagnostic. En ce qui concerne l'examen proprement dit, la désignation des procédures nécessaires à l'établissement d'un diagnostic précis dépend de l'historique (enquête auprès des patients) indiquant à quel moment et dans quel secteur se produisent les sensations douloureuses. Par exemple, un patient peut se voir prescrire les procédures suivantes:

échographie des reins;

échographie de la cavité abdominale;

résonance magnétique et tomodensitométrie;

tests généraux d'urine et de sang;

N'oubliez pas que l'apparition régulière de maux de dos est une bonne raison de faire appel à un spécialiste, car de nombreuses maladies qui évoluent de manière chronique à l'avenir peuvent perturber de nombreuses fonctions importantes du corps.

Sources: http://moyskelet.ru/spina/pozvonochnik/nochnye-boli-v-spine-v-polozhenii-lezha.html, http://helpspine.ru/bs/pochemu-bolno-lezhat-na-spine, http://doctoroff.ru/pochemu-lyozha-bolit-poyasnica

Tirer des conclusions

Nous avons mené une enquête, examiné plusieurs matériaux et, plus important encore, vérifié la plupart des remèdes contre le dos. Le verdict est le suivant:

Tous les médicaments n’ont donné qu’un résultat temporaire, dès que le traitement a été arrêté, la douleur est revenue immédiatement.

Souviens toi! Il n'y a AUCUN MOYEN qui vous aide à guérir votre dos si vous n'appliquez pas de traitement complexe: régime alimentaire, régime, exercice, etc.

Les remèdes à la mode pour les douleurs au dos et aux articulations, qui regorge d’Internet tout entier, n’ont pas non plus donné de résultats. Il s’est avéré que tout cela est une tromperie des spécialistes du marketing qui gagnent d’énormes sommes d’argent sur le fait que vous êtes menés par leur publicité.

Le seul médicament qui a donné des résultats significatifs
le résultat est chondrexyl

Vous vous demandez pourquoi toutes les personnes qui souffrent de maux de dos en un instant ne s'en sont pas débarrassées?

La réponse est simple, Hondreksil n'est pas vendu dans les pharmacies et n'est pas annoncé sur Internet. Et s’ils annoncent, c’est un FAUX.

Il y a de bonnes nouvelles, nous sommes allés chez les fabricants et partageons avec vous un lien vers le site officiel Hondreksil. Soit dit en passant, les fabricants ne cherchent pas à tirer profit en public des douleurs au dos ou aux articulations: pour une promotion, chaque résident de la Fédération de Russie et de la CEI peut recevoir GRATUITEMENT un paquet du médicament!