Pourquoi les femmes enceintes ont-elles mal au dos et à quel point est-ce dangereux?

La grossesse, aussi désirable soit-elle, constitue un facteur de stress important pour le corps et lui impose une charge énorme. Un équilibre délicat est maintenu entre cette charge et la capacité du corps à la supporter. Sa violation entraîne l'apparition de divers états pathologiques, tels que l'apparition de douleurs dans le dos pendant la grossesse.

La plainte de malaise au dos est l’un des problèmes les plus fréquents chez les femmes enceintes qui consultent un médecin. Surtout en fin de grossesse.

Causes de maux de dos pendant la grossesse

En règle générale, la question de savoir pourquoi un mal de dos fait mal pendant la grossesse n’existe pas.

La gêne est causée non par un, mais par tout un ensemble de facteurs:

  • l'effet pressant d'une grossesse utérine en augmentation progressive;
  • centre de gravité décalé;
  • gain de poids d'une femme enceinte.

En soi, l'utérus est une petite structure abdominale, entourée d'autres organes. Par conséquent, toute augmentation de sa taille entraînera une pression mécanique sur les organes voisins, y compris le système musculo-squelettique.

Des parties séparées du squelette sont des formations fixes (par exemple, des os du bassin) qui sont comprimées par l'utérus enceinte, ce qui provoque des douleurs au dos et au bas du dos.

Une femme enceinte, à nouveau en raison d'un utérus en croissance, modifie son centre de gravité habituel. En conséquence, une charge importante est exercée sur le bas du dos et la colonne vertébrale. Il y a hypertonicité des muscles du dos, les processus nerveux peuvent être pincés, ce qui conduit à l'apparition de la douleur.

En plus de l'utérus, la charge sur la colonne vertébrale peut également être exercée par le poids accru de la femme enceinte, qui est apparu avec l'augmentation de la nutrition, divers changements hormonaux. Le mécanisme de la douleur pour cette raison est absolument le même.

En outre, le mal de dos chez une femme enceinte peut être causé non seulement par ses changements physiologiques, mais également par un certain nombre de conditions pathologiques, dont nous parlerons plus tard.

Il est également intéressant de noter que le moment de la gestation n’a absolument aucune importance pour la survenue de la douleur. Souvent, des douleurs dans le dos et dans le bas du dos se développent aux stades avancés. Mais au début de la grossesse, les maux de dos ne sont pas rares.

Particularités de la douleur

Le spectre de la douleur dans le dos pendant la grossesse est large. Cela peut être une douleur douloureuse dans le bas du dos, le coccyx et une sorte de "douleur musculaire" dans le dos. Également pour différentes périodes de grossesse se caractérise par son propre type de maux de dos.

Au début, la plupart des femmes ressentiront une douleur localisée dans le bas du dos, éventuellement gémissante. Ils sont de nature similaire à la douleur qui survient pendant la menstruation.

La cause du syndrome douloureux réside encore dans le volume croissant de l'utérus, qui exerce une pression sur la vessie et les intestins. En conséquence, il y a des plaintes caractéristiques.

Dans les dernières périodes, les femmes décrivent des douleurs persistantes localisées dans les muscles du bas du dos et du dos, de sorte que le dos d'une femme enceinte à la 25e semaine fait mal. La raison en est juste le changement de centre de gravité et la surcharge des muscles lombaires. De plus, la douleur peut disparaître si la femme enceinte est dans une position horizontale ou une autre diminution de la charge sur la colonne vertébrale.

Quand la douleur est-elle normale?

Un dos peut-il se faire mal pendant la grossesse? Non, la présence d'un syndrome douloureux n'est pas normale. Son apparition chez une femme enceinte nécessite une attention particulière et la recherche de la cause. Les maux de dos prolongés chez une femme enceinte peuvent entraîner des troubles du sommeil, une insomnie, ce qui peut alors affecter le port du fœtus et même l'accouchement.

En outre, le mal de dos entraîne une restriction de la mobilité de la femme enceinte et une violation de son mode de vie. Cela peut déclencher le développement de stress, une violation de l'état psycho-émotionnel et la formation d'une dépression post-partum.

Il existe également un certain nombre d'états pathologiques au cours de la grossesse, dans lesquels la présence de douleurs dans le dos et le bas du dos peut constituer une sorte de «panneau d'avertissement».

Quand avez-vous besoin de sonner l'alarme?

Ces états "menaçants" sont: la menace de fausse couche ou directement une fausse couche elle-même. Dans ce cas, la douleur au dos est spécifique: douleur tirante et douloureuse localisée dans le bas du dos. Certaines femmes décrivent les sensations: «comme des douleurs pendant la menstruation» ou «des douleurs, comme lors de l'accouchement».

Cette nature de la douleur indique une activation possible de la contractilité de l'utérus. Une activité prématurée à un stade précoce peut entraîner une fausse couche et, dans ce dernier cas, un travail prématuré.

Si votre dos vous fait tellement mal à partir de la 36e semaine, et particulièrement après 39 à 40 semaines de grossesse, vous devez certainement en informer le gynécologue.

En outre, il existe un certain nombre d'affections non liées à la grossesse, mais accompagnées de divers symptômes de douleur dans le dos. La combinaison de ces affections et de la grossesse, en particulier à un stade avancé, peut entraîner diverses complications au cours du processus d'accouchement, constituant une menace pour la vie et la santé du fœtus et de la mère elle-même.

Ces conditions incluent:

  • Maladie rénale. Parmi eux, le piello et la glomérulonéphrite sont particulièrement dangereux pour une femme enceinte. La combinaison de ces maladies avec la grossesse peut entraîner le développement de la pré-éclampsie et de l'éclampsie.
  • Pancréatite
  • Ostéochondrose, hernie intervertébrale, radiculite.

Comment se débarrasser des maux de dos

Le traitement des maux de dos pendant la grossesse consiste en diverses techniques. Les effets médicaux, généralement largement utilisés, pendant la grossesse nécessitent une surveillance médicale maximale et doivent être considérablement limités. En effet, une partie du médicament contre la douleur peut avoir un effet négatif sur le fœtus.

Par conséquent, si une femme a mal au dos pendant sa grossesse et qu'elle ne sait pas quoi faire, vous devez tout d'abord «décharger» la colonne vertébrale, puis réduire le niveau de charge.

En règle générale, cette méthode porte des bandages spéciaux qui soutiennent l’estomac. Il existe également un massage spécial du dos conçu pour les femmes enceintes. Son utilisation détend les muscles du dos et peut réduire le niveau de douleur.

Cependant, si le mal de dos n’est pas associé à la grossesse, mais à la pathologie d’autres organes, un traitement ultérieur nécessite déjà une approche plus sérieuse, un contrôle médical et, en règle générale, des conditions propices à la séparation de la pathologie de la grossesse.

Prévention

Prévenir l'apparition de maux de dos chez les femmes enceintes est le rendez-vous de la thérapie physique, de la gymnastique ou du yoga pour les femmes enceintes. Cela vous permet d'augmenter la capacité du corps à résister au stress physique exercé par la grossesse.

Le yoga aide également la femme à développer le type de respiration approprié, qui peut ensuite être utilisé pendant le processus de travail.

En plus de l'exercice thérapeutique dosé, la femme enceinte doit également suivre un certain nombre de recommandations:

  • ne pas porter de chaussures à talons hauts pendant la grossesse;
  • élimination des charges lourdes et des efforts physiques excessifs;
  • l'utilisation d'un matelas orthopédique spécial, qui vous permet de réduire la charge sur le système musculo-squelettique d'une femme enceinte;
  • changement périodique de la position du corps;
  • contrôle du poids corporel, perte de poids.

Le syndrome de douleur dans le dos pendant la grossesse peut être provoqué par une augmentation de l'utérus et de la charge sur la colonne vertébrale d'une femme, ainsi que par un certain nombre d'affections plus graves.

Par conséquent, si un bas du dos apparaît soudainement pendant la grossesse, si vous ressentez des douleurs lancinantes et des crampes ou si vous avez mal au dos, il faut consulter un médecin d'urgence afin d'éliminer le risque de fausse couche ou de pathologie associée de la femme enceinte.

Auteur: Oksana Voznesenskaya, médecin
spécifiquement pour Mama66.ru

Que faire avec les maux de dos en début de grossesse?

La grossesse est un événement joyeux et solennel dans la vie de chaque femme. Par conséquent, dans toute sa longueur, la future maman devrait surveiller sa condition et son bien-être. Le corps de la femme est disposé de telle sorte qu'il puisse donner à l'avance des signaux relatifs aux anomalies fœtales. Il est nécessaire de comprendre ces signaux et de prendre des mesures rapides pour les éliminer.

Une attention particulière doit être portée au premier trimestre de la grossesse. Cela dure les 12 premières semaines. Aucune femme ne peut se vanter de n'avoir aucune sensation désagréable et inconfortable pendant la durée de sa grossesse.

Pendant la croissance du fœtus dans le corps d'une femme, il se produit des changements importants et des douleurs dans le dos et le bas du dos - le premier signe. Le déplacement des organes pelviens et l’étirement des ligaments musculaires provoquent des douleurs d’arrachement.

Vous trouverez ici la réponse à la question: Pourquoi tire le bas du dos?

Douleur au bas du dos pendant la grossesse

Les douleurs dans le dos et le bas du dos sont courantes. Cela est dû au fait qu'au cours de la période de développement fœtal, le poids de la future mère augmente et la charge principale repose entièrement sur les muscles de la colonne vertébrale. Ce n’est que dans des cas isolés que les maux de dos peuvent parler des menaces de fausse couche ou d’accouchement à l’avance. Si vous avez mal au dos, à quel médecin vous adresser? - Lisez la réponse à la question ici.

Les raisons de l’inconfort sont nombreuses:

  • Fatigue des muscles du corps dans la région lombaire;
  • Exacerbation de l'ostéochondrose;
  • Maladie rénale;
  • En surpoids, ce qui donne la charge au bas du dos;
  • L'hypothermie;
  • Inflammation musculaire;
  • La menace de fausse couche;
  • Travail prématuré;
  • Commencez la livraison en temps opportun.

Douleur en signe de grossesse

En plus des premiers signes familiers de la grossesse, tels que nausées ou augmentation de l'appétit, somnolence, douleur dans la région lombaire.

Il se manifeste par des sensations de douleur et de tiraillement, qui résultent du fait que l'utérus d'une femme s'étire rapidement, grossit de sorte que le fœtus en développement soit confortable et douillet. À cet égard, il existe un étirement et une modification des ligaments utérins, qui provoquent diverses douleurs, couvrant non seulement la région lombaire, mais également l’abdomen.

Histoires de nos lecteurs!
"J’ai soigné moi-même mon dos. Cela fait 2 mois que j’avais oublié mon mal de dos. Oh, j’avais tellement souffert, mon dos et mes genoux me faisaient mal, je ne pouvais vraiment pas marcher normalement. Combien de fois je suis allé en polyclinique, mais seuls des comprimés et des onguents coûteux ont été prescrits, et ils ne sont d'aucune utilité.

Et maintenant, la 7ème semaine est passée, les articulations arrière ne sont pas un peu perturbées. En une journée, je vais au travail pour la datcha et je marche à 3 km du bus, alors je vais facilement! Tout cela grâce à cet article. Toute personne qui a mal au dos est une lecture incontournable! "

Lombalgie en début de grossesse

Une douleur lombaire aux premiers stades de la grossesse sera observée tout au long du premier trimestre, ce qui donnera à la future mère une gêne supplémentaire.

Causes du mal de dos:

  • Les problèmes de l'appareil rachidien commencent à progresser (ostéochondrose, courbure de la colonne vertébrale, développement altéré des muscles pelviens);
  • Augmente la production de l'hormone «enceinte» - la progestérone, qui conduit à un ramollissement des disques et des ligaments de soutien;
  • Au tout début de la grossesse, le système immunitaire est affaibli, du fait qu’à l’origine, le corps perçoit le fœtus comme un organisme étranger qui a pénétré à l’intérieur. Par conséquent, les maladies de la vessie et des reins sont à l’origine des maux de dos;
  • La présence de lithiase urinaire: il y a une douleur vive et aiguë lors de la miction;
  • Souvent, les femmes enceintes souffrent de pyélonéphrite de la «femme enceinte» qui, si elle est exacerbée, augmente la température corporelle, provoque un œdème, une coloration de la couleur de l'urine entraînant de mauvais résultats.

Causes de la douleur au bas du dos pendant la grossesse

Les causes des maux de dos et du bas du dos assez souvent:

  1. Pendant la grossesse, le corps de la femme transmet au fœtus la plus grande partie des nutriments, y compris le calcium. Chez la future mère, le manque de cet élément développe, à des degrés divers, des maladies de l'appareil vertébral, qui se traduisent par des douleurs sévères.
  2. Le développement de la relaxine corporelle aide à ramollir les tissus des os et des cartilages; ainsi, les articulations divergent, ce qui augmente la mobilité du pelvis.
  3. La colique rénale peut aussi être l’une des causes de la douleur. Les calculs rénaux provoquent une douleur lors de la miction, provoquant une douleur aiguë. Lorsque la pierre sort, l'uretère peut être blessé, ce qui affectera davantage l'état futur de la femme.
  4. La pyélonéphrite peut provoquer des douleurs lombaires. Les signes de la maladie peuvent être une augmentation de la température corporelle, une enflure au bas du dos, une douleur, une pression artérielle élevée.
  5. Les maladies de la colonne vertébrale précédemment transférées peuvent entraîner des complications dans la période de portage d'un enfant. La radiculite, la hernie intervertébrale, la scoliose entraînera une charge accrue de la colonne vertébrale et provoquera des douleurs.
  6. Les muscles abdominaux sont étirés, fournissant la zone pour sa croissance. Par conséquent, une charge supplémentaire est appliquée sur les muscles du dos, ce qui se traduit par le maintien de l'équilibre.
  7. Le décalage du centre de gravité du corps entraîne un changement de posture et la colonne vertébrale est très tendue lors de la marche.
  8. Longue position sur les jambes augmente la charge sur la colonne vertébrale. Dans ce cas, la douleur est une réaction de défense qui entraîne un changement de la position du corps.

En plus des raisons ci-dessus, il existe également de tels:

  • Marcher sur des talons hauts;
  • Porter des chaussures inconfortables;
  • Travail dérangeant et sédentaire;
  • L'affaiblissement des muscles rachidiens associé à une charge accrue.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Que faut-il faire avec la douleur en premier lieu?

Pour que les douleurs au dos soient ressenties le moins possible, il est nécessaire d'exclure les facteurs provoquants qui gênent:

  • Portez des chaussures confortables et serrées;
  • Mangez des aliments riches en calcium (par exemple, les produits laitiers, en commençant par la crème sure, en terminant par le fromage);
  • N'essayez pas de soulever des poids. Si vous avez déjà besoin de le faire, vous devez d'abord vous asseoir, mais il n'est pas recommandé de se pencher en avant.
  • Sortir du lit devrait également être correct: tournez-vous sur le côté, placez vos pieds sur le sol et ne vous levez qu'après. Cela éliminera la charge sur les muscles du dos;
  • Pour le siège, choisissez uniquement des chaises avec dossier. Ne tombez pas "avec une balançoire" même sur les meubles rembourrés;
  • Soutenir le port du bandage prénatal.

Si, pour toutes les mesures prises, la douleur persiste, vous devez alors consulter un gynécologue et subir les examens nécessaires, après avoir réussi les tests. Les causes de la douleur peuvent être diverses maladies et il est souhaitable de les identifier au tout début de la grossesse.

Vous pouvez faire de simples exercices physiques qui renforcent les muscles du dos, mais uniquement en l'absence de douleur. Il est très utile de faire de la natation ou de l'aérobic.

Qu'est-ce qui n'est pas recommandé?

Pour que la grossesse se déroule le plus calmement possible, vous devez surveiller votre santé et évitez d'exclure certains points:

  • Ne portez pas de chaussures à talons hauts. Cela provoque de la fatigue et augmente les maux de dos;
  • Il n'est pas nécessaire de passer toute la grossesse en position «couchée», vous devez faire autant de promenades que possible en plein air.
  • Ne vous penchez pas en avant pour éliminer les douleurs lombaires.
  • Ne restez pas longtemps dans une position assise ou debout, vous devez le changer périodiquement;
  • Ne mentez pas et ne dormez pas sur le dos. Cela conduira à une douleur accrue;
  • Le plus important est de ne pas être nerveux, cela affectera l’état du bébé après sa naissance.

Que peut être le mal de dos dans les 12 premières semaines?

La période de grossesse la plus importante est considérée comme le premier trimestre. Il diffère par la fugacité d'un changement d'événements associé au développement du fœtus. Il est nécessaire de savoir que les processus physiologiques du corps peuvent provoquer des douleurs de traction et des douleurs dans la région lombaire et abdominale.

  • A 1-2 semaines, l'œuf fécondé se renforce jusqu'à la coquille de l'utérus. Ce processus est caractérisé par une douleur mineure dans le bas de l'abdomen;
  • Au bout de 3 à 4 semaines, il se forme un chorion, le tissu à l'origine du placenta. Ceci se caractérise par l’introduction de villosités dans les parois de l’utérus avec formation de vaisseaux à partir desquels le système sanguin du futur bébé sera formé. Ce processus s'accompagne de douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos.
  • À 5-6 semaines, il se produit une protection biologique du fœtus, associée à une augmentation du flux sanguin dans l'utérus. La pléthore de vaisseaux du bassin s'accompagne de douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen;
  • À partir de 7 à 8 semaines, l'hormone de la relaxine agit sur les articulations des articulations et favorise leur relaxation. Ceci est une autre cause de syndromes douloureux;
  • Entre 9 et 10 semaines, les fibres du muscle utérus se développent activement. Les ligaments cardinaux et sacro-utérins s'épaississent, ils deviennent très denses et la charge sur l'appareil utérin ligamenteux augmente. Ceci est accompagné par une douleur dans le coccyx;
  • À 11-12 semaines, le premier trimestre de la grossesse est terminé. À ce stade, les systèmes organiques du fœtus sont complètement formés. Pendant cette période, une contraction utérine spontanée est possible, ce qui peut également entraîner la douleur décrite ci-dessus;
  • Pendant la grossesse, la charge sur les reins augmente, même sans que cela fonctionne dans un mode amélioré. Une augmentation du volume sanguin en circulation augmente le débit sanguin minute dans les reins et le système pelvien se dilate. Tous les changements entraînent des douleurs dans le dos et le bas du dos.

Traitement des douleurs lombaires en début de grossesse

Traitements traditionnels

Selon les statistiques, plus de la moitié des femmes enceintes souffrent de douleurs constantes dans la région lombaire.

Si les méthodes prophylactiques n’ont pas donné les résultats escomptés, il est nécessaire de procéder immédiatement au traitement. Cela devrait se faire sous la surveillance obligatoire du médecin traitant.

L'usage de drogues à n'importe quelle fin peut causer des dommages irréparables à la santé de la mère mais aussi du bébé à naître.

Pour réduire la douleur, vous pouvez commencer quelques exercices, il est préférable de commencer avec des charges minimales:

  • Il est nécessaire de faire de la thérapie physique (cela comprend des cours de yoga pour les femmes enceintes, divers types d’efforts physiques);
  • Après consultation avec l'obstétricien, vous pouvez aller nager. L'eau a un effet relaxant sur les muscles et soulage la douleur;
  • Vous pouvez faire un léger auto-massage sur les zones à problèmes du bout des doigts;
  • Appliquez un bain chaud ou une douche avec une douleur accrue;
  • Au deuxième et troisième semestre, portez un pansement qui soutient l’estomac. Pendant le sommeil, placez un oreiller pour les femmes enceintes sous le ventre;
  • Pendant la grossesse, le contraste entre la résistance du corps et le gaspillage d’énergie est important, vous devez donc accorder une attention particulière au repos. Le sommeil complet devrait être un compagnon constant des futures mères.

Quant aux médicaments, ils doivent être pris sous la stricte surveillance d'un médecin, surtout s'ils sont associés à une maladie rénale.

Traitements non traditionnels

Pour soulager la douleur dans la région lombaire, il est recommandé d'appliquer des compresses ayant des effets anti-inflammatoires et analgésiques:

  • Excellent aide gruau de raifort râpé ou de radis. Afin d'éviter une forte sensation de brûlure, il est recommandé d'ajouter un peu de crème sure au mélange;
  • Aide parfaitement à la décoction de camomille, thym et hypericum. Soulage la douleur, il est même recommandé de faire des compresses avec des enveloppements la nuit;
  • 50 grammes de moutarde mélangée à de l'eau tiède pour obtenir la consistance de la crème sure. Appliquez le mélange sur le point sensible pendant au plus 5 minutes, afin d'éviter une forte sensation de brûlure;
  • Les feuilles de bardane versent de l'eau bouillante et appliquent sur le bas du dos;
  • Presser l'ail avec du citron, faire tremper le jus dans une serviette et appliquer sur le point sensible. Les procédures doivent être effectuées régulièrement.
  • Aide efficacement à comprimer une pâte acidulée. Il est nécessaire d'envelopper le dos avec une couche de tissu, mettre la pâte sur le dessus. Compresse imposer avant le coucher;
  • Très bien aide à frotter la plaie avec du miel. La circulation sanguine et le tonus musculaire deviennent normaux.

Renforcement de la colonne vertébrale pendant la grossesse

Le renforcement des muscles rachidiens pendant la grossesse est favorisé en premier lieu par une marche fréquente. Il tonifie les muscles des jambes, des fesses et du dos, élimine la manifestation des varices et le développement des hémorroïdes.

De plus, vous pouvez faire:

  • Dans des conditions de santé normales, en hiver, il est recommandé de marcher sur des skis (il est recommandé de porter un pansement prénatal).
  • Natation Très bon effet sur la santé de la mère et de son bébé. Il y a un renforcement des muscles du dos, améliorant la circulation sanguine, soulageant les articulations.
  • Yoga Une excellente option se charge sur le corps pendant la grossesse. Les cours seront utiles à la fois à la mère et au bébé, car en le faisant, une grande attention est accordée à la respiration et à la relaxation de tous les muscles. L'enfant recevra plus d'oxygène pendant les cours et la mère se préparera au prochain travail.
  • Gymnastique. Des exercices spécialement conçus visent à renforcer les muscles qui participent au travail (bassin et abdominaux).

Quand avez-vous besoin de sonner l'alarme? Quand tu ne peux pas t'inquiéter?

Si la douleur survient principalement d'un côté, cela peut parler de maladie rénale. Il y a un gonflement et une douleur pendant la miction. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin, car il menace d'insuffisance rénale.

Il arrive que la douleur parle de signes de menace de fausse couche. Dans ce cas, vous devez faire très attention: si l'estomac est très nauséeux et que de légers saignements se produisent, vous devez immédiatement consulter un médecin ou appeler une ambulance pour une hospitalisation.

Fondamentalement, la douleur dans le dos et la colonne vertébrale est considérée comme normale pendant la grossesse. Dans tous les cas, lorsqu'une femme est devenue enceinte, elle doit consulter un gynécologue et s'inscrire auprès de celle-ci dès que possible.

Observer un spécialiste et suivre toutes ses recommandations vous aidera à sortir de la multitude de problèmes pouvant survenir pendant la période d’attente d’un enfant.

La douleur et le resserrement du dos au fil du temps peuvent avoir des conséquences désastreuses - limitation locale ou complète des mouvements, voire handicap.

Les personnes ayant une expérience amère ont recours aux remèdes naturels recommandés par les orthopédistes pour soigner leur dos et leurs articulations.

Pourquoi la longe fait-elle mal en début de grossesse?

Si vous tirez le bas du dos en début de grossesse, ne paniquez pas! Beaucoup de symptômes qui apparaissent pendant la grossesse sont assez naturels et sont expliqués par des physiologies. Depuis le début de la grossesse, le corps de la femme commence à changer rapidement. Et nous entendons maintenant non seulement les changements externes, mais aussi les restructurations internes. Souvent, ces métamorphoses commencent à se produire si soudainement qu'elles mettent la future mère dans une situation de stress qui ne peut que la blesser. Voyons donc pourquoi le bas du dos fait mal en début de grossesse.

Les quatre premières semaines de grossesse

Parfois, tire le bas du dos en début de grossesse, même avant l’apparition des deux rayures chéries lors du test. Le corps d'une femme dès les premiers jours de la conception commence à se préparer au processus de portage et d'accouchement. Déjà dès les premiers jours dans le corps commence à produire l'hormone prolactine. Sous son action, les muscles et les ligaments commencent à se ramollir, les os du bassin commencent à bouger. Tout cela est nécessaire au succès de l'accouchement - il sera donc plus facile pour l'enfant de sortir.

Les organes internes commencent également à se préparer au fait que le fœtus va bientôt commencer à se développer. La colonne vertébrale dans la région lombaire évolue et se prépare à des charges qui vont bientôt commencer à croître, car c’est la colonne vertébrale qui prend la charge principale à la naissance du fœtus. Nous pouvons donc dire que si vous avez mal au dos en début de grossesse, cela signifie que le corps fonctionne correctement. Il est reconstruit pour que votre bébé soit à l'aise.

La douleur peut s'aggraver considérablement si maman souffre d'une scoliose ou d'autres maladies des os et des muscles. De plus, un mode de vie sédentaire peut entraîner une augmentation des symptômes douloureux. Dans ce cas, la femme devrait bouger plus.

Cinquième à sixième semaine de grossesse

Au cours de cette période, la restructuration globale de la division sacrale commence. Toujours sous l'action de la relaxine, le sacrum commence à devenir plus mobile et plus flexible. Elle est également causée par les soins de votre corps envers l’enfant. Avec le développement du fœtus, il ne ressentira plus la pression. En outre, le fait de changer de région sacrale réduira les désagréments pouvant provoquer le fœtus en prenant du poids. Un autre «bonus» de relaxation du sacrum sera le maintien de l'équilibre, car avec le développement de l'embryon, votre centre de gravité se déplace.

En ce qui concerne le déplacement du centre de gravité, il est impossible de ne pas mentionner que celui-ci est directement lié au mal de dos car, de ce fait, une femme au niveau de l’instinct divorce ses épaules et s’étire le cou. Cette posture ne fait qu'augmenter la charge sur le dos, ce qui augmente la douleur.

En outre, l'une des causes de la douleur au cours de cette période peut être une production accrue de l'hormone progestérone. Il adoucit même les ligaments dans le bas du dos, ce qui provoque des douleurs au dos en début de grossesse.

Très souvent, au cours de la cinquième à la sixième semaine, des douleurs du bas du dos peuvent affluer dans les jambes. Cela se produit si une femme enceinte bouge un peu. Dans ce cas, nous pouvons conseiller une chose - aller plus!

Les médecins disent que pendant cette période, la douleur est rare, il n'y a donc pas de problème particulier si la femme n'a pas de maladie cachée.

Septième semaine de grossesse

À la septième semaine, l'utérus commence à grossir et à augmenter, ce qui entraîne la croissance des muscles qui le soutiennent. Pour cette raison, toute la région lombaire est tendue et la douleur survient. D'habitude, elle a une faible couleur qui tire et gêne tout autant la femme.

Huitième - neuvième semaine

Pendant cette période, la sensibilité du nerf sciatique augmente. En raison de sa proximité avec le bassin et le bas du dos, des douleurs au dos accompagnent souvent cette période. La douleur dans cette période sera tirante, mais pas forte.

Dixième semaine

Comme vous l'avez déjà compris, si vous avez mal au dos en début de grossesse, il n'y a rien d'anormal à cela. Et donc, à la dixième semaine, lorsque le fœtus commence à se développer rapidement, la douleur peut aussi accompagner la femme. La charge sur la colonne vertébrale commence à augmenter rapidement et, de ce fait, la région lombaire commence à faire un peu plus mal. Si auparavant, vous ressentiez une douleur simplement douloureuse, cette section s'accompagnera désormais d'une fatigue intense. Le poids du bébé augmente et, de ce fait, la tension dans le dos augmente également, ce qui affecte le bas du dos.

Onzième semaine

Le pic de mal de dos en début de grossesse est atteint à la onzième semaine. Pendant cette période, la tension dans le dos n'est pas uniformément répartie et la douleur dans le bas du dos ne fait qu'augmenter. À ce stade de la grossesse, la douleur et l’enflure du dos peuvent se propager aux cuisses et aux jambes. Ceci est considéré comme normal. Le fruit continue de croître et de tirer les ligaments. Dans le bas du dos, cela se traduit par une légère douleur qui ne cause pas beaucoup de gêne.

Tout au long de la grossesse

Nous avons considéré les causes normales et naturelles des maux de dos. Mais il y a toujours de la douleur, symptôme de la maladie qui s'est manifestée pendant la grossesse. Ces maladies comprennent la pyélonéphrite, la hernie, la lithiase urinaire, la sciatique, etc. Si les symptômes de la douleur ne disparaissent pas mais s'aggravent ou sont accompagnés d'un inconfort supplémentaire, nous vous conseillons de consulter un médecin!

  • Vous pouvez en avoir besoin: tire le bas du dos à 39 et 40 semaines de grossesse

Que faire si vous avez mal au dos

Comme vous l'avez déjà compris, un symptôme similaire est plus probablement la norme qu'une sorte de déviation. Naguer dans le dos peut commencer dès la première semaine après la conception. Cela est dû aux processus physiologiques naturels dans le corps d'une femme enceinte. Le corps commence à se reconstruire, se préparant à la grossesse et à l'accouchement.

La raison principale est le ramollissement des ligaments et le fait que la pression sur la colonne vertébrale augmente et augmente chaque mois. Malheureusement, rien ne peut être fait à ce sujet, mais vous pouvez essayer d'atténuer la douleur.

Même avant la grossesse, vous pouvez prendre soin d'elle le plus possible, bien sûr, bien sûr.

Préparation à la grossesse

Tout d'abord, vous devriez prendre rendez-vous avec un orthopédiste. Comme vous l'avez déjà compris, la principale cause de douleur est la charge sur la colonne vertébrale. Et si cette colonne a des écarts par rapport à la norme, sous l’influence de cette charge même, elles ne feront qu’apparaître, ajoutant de nouvelles peintures à votre palette anti-douleur.

En cas de scoliose ou d'ostéochondrose, le médecin vous recommandera probablement de nager. Cet exercice physique simple renforce parfaitement la colonne vertébrale et les muscles, tout en préparant votre corps à l’accouchement, ce qui contribue à leur soulagement.

Une excellente option pour la colonne vertébrale sera l'achat d'un matelas orthopédique. Cela aidera la colonne vertébrale à prendre la position correcte pendant le sommeil, éliminant ainsi la charge.

Un autre diagnostic dangereux peut être les pieds plats. Si vous souffrez de cette maladie, alors la charge sur votre colonne vertébrale est inégalement répartie, ce qui signifie que porter un enfant, qui surmenera déjà votre dos, sera très difficile pour vous.

Ne soyez pas superflu à visiter et médecin nutritionniste. Pendant la grossesse, le poids augmente rapidement, la charge sur la colonne vertébrale augmente et, de ce fait, la douleur survient. Mais si, même avant le début de la grossesse, vous aviez ce poids supplémentaire, votre colonne vertébrale deviendra doublement pendant la période où vous portez un enfant.

Comment supprimer les maux de dos

Pendant la grossesse, un effort physique régulier est nécessaire - gymnastique, yoga pour les femmes enceintes, très populaire aujourd'hui, ou simples balades. La natation est excellente et la plus sûre. N'oubliez pas que l'électricité statique pour la colonne vertébrale est tout aussi nocive que la surcharge. L'exercice devrait être modéré - vous ne devriez pas torturer le corps avec le gymnase habituel avec des poids, car maintenant vous êtes deux!

Une excellente prévention de la courbure de la colonne vertébrale, ainsi qu'un excellent moyen de l'étirer, sera de rester allongé sur une surface dure et de dormir sur le même matelas orthopédique.

Si vous souffrez de myosite ou de sciatique, nous vous conseillons vivement de ne pas recourir aux onguents et aux pilules anti-inflammatoires. Ils auront non seulement un impact négatif sur votre bébé, mais leurs effets sur votre corps pendant la grossesse pourraient être inattendus. Le plus anodin est une éruption cutanée. Dans ce cas, nous conseillons de réduire l'effort physique. Reste dans ce cas est le meilleur médicament qui aidera non seulement vous, mais aussi votre bébé.

Une autre nuance de la vie prénatale d'une femme est celle des chaussures à talons, si elle ne veut pas aggraver les maux de dos. Lorsque vous portez des chaussures à talon, la charge sur la colonne vertébrale augmente et le dos peut commencer à faire mal à la région lombaire.

  • Voir aussi: Puis-je faire un massage du dos pendant la grossesse?

Étant dans une position intéressante, une femme ne fera qu'aggraver la douleur en portant ses talons préférés. Oubliez vos talons pendant la grossesse, laissez-vous détendre et affichez vos chaussures de ballet ou vos baskets préférées.

Suivez votre régime. Le dos d'une grossesse précoce fait mal à cause de l'étirement des muscles qui ont besoin de calcium. Ce microélément est donc nécessaire non seulement pour le fœtus, mais également pour la future mère, afin de soulager la douleur lors de la restructuration du corps. Il existe aujourd'hui de nombreux complexes vitaminiques pour les femmes enceintes, qui contiennent presque tous du calcium. Bien sûr, avant de commencer à les prendre, vous devriez consulter votre médecin. Avant cela, nous vous suggérons de vous pencher sur les produits laitiers, le persil et le poulet.

Si vous êtes un partisan de la médecine alternative, vous pouvez essayer de soulager les maux de dos en début de grossesse avec l’aromathérapie ou l’acupuncture. Mais, encore une fois, consultez d’abord un spécialiste, ne vous soignez pas. Souvent, les médicaments qui aident une femme avant sa grossesse peuvent avoir un effet néfaste sur elle pendant la période de gestation. Attention!

Vous pouvez également recourir à l'un des moyens de la médecine traditionnelle - la compresse de miel. Pour ce faire, vous devez réchauffer le miel, le placer dans le bas du dos, le recouvrir de polyéthylène et l’isoler.

Tire le bas du dos à 39 semaines de grossesse, que faire?

Pourquoi les douleurs au bas du dos surviennent-elles en début de grossesse?

La grossesse ne se caractérise pas uniquement par des changements dans l'apparence de la future maman.

Dans une plus large mesure, la santé et le bien-être des femmes enceintes ont changé, car pour pouvoir porter un fœtus en bonne santé, presque tous les systèmes de l'organisme subissent une restructuration profonde.

Par conséquent, beaucoup de personnes de sexe juste, attendant un enfant, ont mal au dos pendant leur grossesse pendant une courte période.

Nous allons comprendre les causes de ce phénomène et découvrir comment nous débarrasser de diverses douleurs dans la région lombaire.

Le contenu

Quelles sont les causes de la douleur ↑

Les femmes enceintes s'inquiètent souvent des maux de dos dus à une restructuration active du corps. Mais, sentant la douleur, la future maman commence à construire ses hypothèses sur la raison de son apparition.

Après avoir posé son diagnostic, une représentante enceinte de la belle moitié de l’humanité est capable de s’auto-traiter, ce qui, bien sûr, se termine rarement avec succès pour la santé et le bien-être d’une femme.

Au début, pour vous débarrasser des douleurs gênantes dans le bas du dos, vous devez connaître la raison de leur apparition et commencer alors seulement le traitement.

Considérez les causes possibles de douleur dans la région lombaire en début de grossesse.

Dans les premières semaines

Les médecins disent que beaucoup de femmes ont des douleurs dans le bas du dos dès les premiers signes de la grossesse.

Vous pouvez même dire que ce symptôme indique une position intéressante de la femme encore plus éloquemment que des nausées et des étourdissements constants.

Le fait est que même au tout début de la grossesse commence une restructuration importante du corps et l’adaptation de tous ses systèmes à la nouvelle situation.

Ainsi, toutes les ressources en énergie sont dépensées pour se familiariser avec la nouvelle situation et transporter son enfant en toute sécurité.

Pour que sa mère soit à l'aise avec la croissance du ventre, la restructuration de la colonne lombaire commence, car à l'avenir, il devra assumer un lourd fardeau sous la forme d'un fœtus.

En conséquence, dans les premières semaines de grossesse, l'apparition d'une douleur légère est possible, ce qui n'entraîne pas de gêne importante.

5 semaines

Si une légère douleur dans la région lombaire est apparue à ce stade de la grossesse, ne vous inquiétez pas non plus.

C'est pendant cette période que la région sacrale est relâchée et se situe dans la région lombaire.

Grâce au relaxant hormone, qui contribue à la relaxation des ligaments et des articulations de la hanche, la région sacrale devient plus mobile. Cela peut déclencher une douleur frivole dans la région lombaire.

Ce phénomène, envisagé par la nature, aide à maintenir l’équilibre et à ne pas ressentir d’inconfort dû au poids excessif du fœtus à l’avenir.

Par conséquent, si, à la cinquième semaine, vous ressentez une légère douleur au bas du dos, sachez que cela contribue à la poursuite de la maternité.

6 semaines

Comme dans d’autres cas, les douleurs de dos à la 6e semaine de grossesse se produisent souvent en raison du ramollissement des ligaments de soutien du sacrum.

En outre, comme le notent les médecins, cette période est caractérisée par une augmentation de la production de l’hormone progestérone, qui a un effet relaxant excessif sur la colonne lombaire.

La douleur au bas du dos peut aller jusqu'aux jambes avec un style de vie sédentaire.

Par conséquent, essayez de bouger plus pendant la 6ème semaine de grossesse.

Les médecins soulignent que les douleurs au dos durant le premier trimestre de la grossesse ne peuvent pas affecter de manière significative le bien-être de la future maman, car elles ne sont pas intenses.

Mais si vous vous sentez très mal au dos, ce qui peut même provoquer des vertiges et un malaise grave - c’est une raison sérieuse d’aller chez le médecin.

De tels symptômes peuvent indiquer des maladies dangereuses du système urinaire.

7 semaines

À la septième semaine de grossesse, les ligaments qui soutiennent l'utérus sont en pleine expansion, ce qui a pour conséquence que toute la colonne lombaire est dans un état de tension.

Par conséquent, au cours de cette période de grossesse, les femmes ressentent souvent une traction, une douleur légère qui ne cause pas beaucoup de gêne.

Mais si la douleur dans le bas-ventre est également ajoutée à la douleur dans la région lombaire, alors vous devriez être vigilant.

Surtout si ces douleurs s'accompagnent également d'une augmentation de la température corporelle.

Ces symptômes peuvent indiquer un processus inflammatoire ou infectieux exacerbé dans les reins.

Il faut dire que les maladies inflammatoires ou infectieuses peuvent nuire considérablement à la santé du fœtus et même provoquer une fausse couche. Par conséquent, ne vous soignez pas et aux premiers signes alarmants pour consulter un médecin.

8 semaines

Cette période est souvent accompagnée de douleurs au dos.

De plus, la douleur peut être localisée dans tout le bassin, ce qui s'explique par une sensibilité accrue du nerf sciatique, directement liée à la hanche et à la colonne lombaire.

Par conséquent, tout le trimestre de la grossesse d'une femme ne peut pas laisser la douleur en arrière.

Mais s'il y a aussi des maladies de la vessie, cela peut aussi être accompagné de maux de dos.

Une envie fréquente d'uriner, un gonflement ainsi qu'une augmentation de la température corporelle signalent le début du processus inflammatoire dans le système urinaire d'une femme.

Ces symptômes peuvent être éliminés immédiatement car ils peuvent causer des dommages importants au fœtus non développé.

Combien y a-t-il d'os dans un squelette humain? Lire dans cet article.

9 semaines

Comme mentionné ci-dessus, la douleur dans la région lombaire pendant la grossesse ne constitue pas une menace sérieuse pour le port normal du fœtus, car elle indique seulement la restructuration nécessaire du corps.

Cependant, les médecins soulignent que parfois, à la neuvième semaine de grossesse, les femmes peuvent ressentir des pertes vaginales saignantes ou brunâtres, en plus de douleurs dans le bas du dos.

S'ils sont excrétés en petites quantités et ne causent pas de gêne, cela peut être dû au fait que le nerf sciatique exerce une pression excessive sur l'utérus. Il n'y a rien de terrible, convaincre les médecins.

Toutefois, si le vagin saigne abondamment et que vous ressentez une douleur intense, vous devez immédiatement consulter un médecin, car ces symptômes peuvent être un précurseur de la fausse couche.

10 semaines

À cette période de grossesse, il se produit une augmentation rapide de l'utérus et, parallèlement, une croissance et un développement actifs du bébé dans l'utérus.

Il est de plus en plus difficile de porter un enfant parce que le poids du fœtus augmente et que le ventre grossit.

Pour maintenir son équilibre en marchant, une femme doit faire des efforts pour tirer son cou et sa colonne vertébrale. Marcher dans une telle position peut provoquer des douleurs au bas du dos, comme le disent les médecins.

La colonne vertébrale est en tension constante et avec elle, la région lombaire est également tendue.

Mais la douleur ne doit pas être aiguë, mais une certaine fatigue se fera sentir dans le bas du dos.

Si une douleur intense se reproduit jour après jour, cela peut indiquer la présence de maladies graves du système urinaire.

11 semaines

En règle générale, la onzième semaine de grossesse peut être accompagnée d'une douleur plus intense qu'auparavant.

Il n’ya rien d’étrange à cela, car la charge est inégalement répartie sur l’épine dorsale. En conséquence, la douleur dans la région lombaire augmente.

Cela vaut la peine de dire que c'est sur la colonne lombaire dans ce cas que la charge la plus lourde tombe sur les hanches.

Si vos jambes vous font mal et gonflent avec le bas du dos, vous ne pouvez pas vous inquiéter, car à la onzième semaine de grossesse, ce schéma est considéré comme normal.

12 semaines

La dernière semaine du premier trimestre peut également être marquée par une gêne dans la région lombaire.

Cela est dû au fait que sous la pression des ligaments du fœtus commencent à s'étirer progressivement, ce qui affecte la colonne lombaire. En conséquence, une légère douleur peut survenir, ce qui ne cause pas de gêne à la future mère.

Mais si ces douleurs sont intenses, sachez que ce symptôme peut être déclenché par une infection génito-urinaire.

Dans ce cas, en plus des douleurs dans la région lombaire, vous pouvez vous inquiéter des mictions fréquentes.

Comment traiter les médicaments contre la névralgie intercostale? Voir dans ce document.

Quel est l'hygroma de l'articulation du poignet? Information ici.

Que faire ↑

Les médecins disent qu'il est normal que le dos ne souffre pas de douleurs dorsales graves

Après tout, comme mentionné ci-dessus, il se produit pendant cette période un léger étirement des ligaments de la colonne lombaire, ce qui permet au bébé de continuer à naître sans difficulté.

Mais parfois, même une douleur faiblement exprimée provoque une gêne pour la future maman - dans ce cas, il est impossible de travailler ou de se reposer complètement.

Envisagez des moyens d'aider à soulager la douleur dans la région lombaire.

Préparer sa grossesse: évite les maux de dos!

Pour que la taille ne pose aucun problème pendant la grossesse, il est nécessaire de prendre les mesures suivantes:

La consultation avec un chirurgien orthopédique est nécessaire.

Le médecin identifiera les éventuelles anomalies de la structure et de la forme de la colonne vertébrale et vous aidera à les corriger avant de concevoir un enfant.

Si vous souffrez d'ostéochondrose, de cyphose, de scoliose ou de muscles tout simplement trop faibles, visitez la piscine qui corrigera votre posture et renforcera toutes les parties de la colonne vertébrale.

Dans ce cas, vous pourrez porter l'enfant sans douleur dans la région lombaire.

Si vous avez les pieds plats, sachez que ces problèmes peuvent également devenir un obstacle à la tenue normale du fœtus, car dans ce cas, les pieds ne peuvent pas fournir une charge uniforme sur toutes les parties de la colonne vertébrale.

Pour cette raison, la majeure partie de la charge tombe sur la colonne lombaire.

Pour éviter cela, il est nécessaire de faire de la gymnastique médicale, ce qui, dans la plupart des cas, aide à éliminer ce défaut.

Ajustez votre alimentation

Il ne doit pas contenir d'aliments gras, riches en calories, ce qui non seulement contribue à l'excès de poids, mais a aussi généralement un effet néfaste sur le déroulement de la grossesse.

Les kilos superflus augmenteront la charge déjà importante de la colonne vertébrale, ce qui contribuera à l'apparition de douleurs dans la région lombaire.

Par conséquent, lors de la planification de la grossesse, essayez d’exclure du régime tous les produits qui peuvent avoir un effet néfaste sur le corps.

Et s'il y a des kilos en trop, ne soyez pas paresseux pour aller à un rendez-vous avec une diététiste qui vous préparera un programme nutritionnel pour perdre du poids.

Les recommandations ci-dessus visent à éliminer la douleur dans la région lombaire aussi longtemps qu'elles apparaissent.

Après avoir consulté tous les médecins nécessaires, vous vous en chargez et, si possible, minimisez l’intensité de la douleur.

Tabou pour les femmes enceintes ↑

Si, au cours de votre grossesse, vous êtes poursuivi en tirant mais en exprimant une douleur faiblement exprimée, vous avez le pouvoir de réduire son intensité au minimum.

Pour ce faire, vous devez écouter les recommandations des médecins, qui ont mis en évidence les trois erreurs les plus courantes des femmes enceintes, qui ont conduit à ce problème:

Talons hauts

Tous les représentants de la belle moitié de l’humanité ont certainement entendu dire que les chaussures à talons hauts devraient être oubliées au moins pendant la grossesse.

La charge sur le système musculo-squelettique est énorme et les chaussures sur l'estrade ne font qu'aggraver la situation.

Selon les médecins, les femmes occupant une position intéressante peuvent porter des chaussures à talons ne dépassant pas 5 cm.

Cela vous aidera à ne pas faire face à un problème tel que le mal de dos pendant la grossesse.

Mode de vie passif

Inutile de dire que mentir constamment ne favorise pas le développement complet du fœtus.

Pour se développer normalement, la future maman doit bouger le plus possible, faire des promenades au grand air ou faire des exercices thérapeutiques.

En outre, au cours des allongements prolongés, le niveau de la circulation sanguine diminue considérablement et le flux sanguin vers les reins ralentit - de ce fait, la plupart des futures mères ont des douleurs dans la région lombaire.

En passant le plus clair de votre temps activement, vous éviterez ce problème.

Debout

Marcher pendant la grossesse est certainement utile, car il empêche les processus stagnants dans le bassin.

Ainsi, la douleur dans le bas du dos ne gêne pratiquement pas la femme, mais la présence constante sur ses jambes affecte négativement sa santé.

Dans les premiers stades de la grossesse, lorsque le corps ne fait que s'adapter à une nouvelle position, le risque de douleur dans la région lombaire est extrêmement élevé, car à ce moment-là, il existe une extension du ligament de l'entorse.

Un long temps passé sur les jambes conduit à ce que la douleur ne fait que s'intensifier.

Donc, essayez de charger vos jambes modérément.

En suivant ces conseils, vous réduirez la douleur dans la région lombaire, qui se produira certainement au cours du premier trimestre de la grossesse.

Pourquoi le côté droit fait-il mal sous les côtes par derrière? Lisez à propos des causes du problème ici.

Comment soulager la douleur? ↑

Le choix de la méthode de soulagement de la douleur dans le bas du dos dépend de la présence de maladies du système musculo-squelettique, de l'âge, du régime alimentaire et d'autres facteurs.

Mais les médecins identifient plusieurs méthodes gagnant-gagnant, guidées par lesquelles vous obtiendrez d'excellents résultats en éliminant la douleur dans la région lombaire.

Surveillez votre régime

Comme vous le savez, l'alimentation de la future mère doit être présente dans des aliments riches en calcium, car cet oligo-élément est le matériau de construction du développement normal du fœtus dans l'utérus.

De plus, dans les premiers stades de la grossesse, alors que l’organisme ne fait que s’adapter à la grossesse, les ligaments qui s’étirent ont grandement besoin d’être enrichis en calcium.

Par conséquent, assurez-vous que votre régime alimentaire contient des fruits de mer, des produits laitiers, du persil, de l'aneth et de la viande de volaille.

Cette nourriture est une source riche en calcium, vous pouvez donc compenser sa carence dans le corps.

Ne pas oublier de porter un bandage

Si vous souffrez d'une maladie de la colonne vertébrale, que ce soit l'ostéochondrose ou la cyphose, un bandage prénatal aidera à alléger le fardeau.

Le fait est que si au moins un service du système musculo-squelettique est touché, la charge sur le bas du dos augmente, ce qui peut provoquer des douleurs.

Le pansement aide à soulager la charge qui tombe sur la colonne vertébrale et rétablit la colonne lombaire en la soulageant de la douleur.

Faire des exercices thérapeutiques

Les exercices vous aideront à renforcer la colonne lombaire.

Mais en effectuant une série d'exercices qui affecteront le bas du dos, vous pourrez éviter la douleur qui vous hantera lors de l'adaptation de l'organisme à une nouvelle position.

Si vous avez mal au dos, mettez-vous à quatre pattes et pliez le dos en avant et en arrière.

Ainsi, vous oublierez bientôt les maux de dos.

Assister à un massage

Pour faire face à la douleur dans la région lombaire peut bien massage thérapeutique.

Mais cela ne devrait pas être fait indépendamment, car le bas du dos est la partie la plus sensible de la colonne vertébrale pendant la grossesse.

Mais en prenant rendez-vous avec un massothérapeute, vous êtes assuré de vous débarrasser de la douleur et de vous sentir bien!

Suivez ces conseils et ne souffrez pas de maux de dos pendant la grossesse.

Vidéo: que faire lorsque vous avez mal au dos pendant la grossesse?

Vous aimez cet article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou restez à l'écoute de VKontakte, Odnoklassniki, Facebook, Google Plus, My World ou Twitter.

Dis à tes amis! Parlez de cet article à vos amis de votre réseau social préféré à l'aide des boutons du panneau à gauche. Merci beaucoup