Arthrose cheville arthrite

La combinaison de l'inflammation et du processus dégénératif dans les tissus conjonctifs est appelée arthrose arthrite des articulations. La maladie comporte des signes des deux maux et apporte beaucoup d'inconvénients dans la vie quotidienne.

Les causes de l'arthrose-arthrite

L'arthrite est une maladie inflammatoire des articulations et l'arthrose est une modification dégénérative chronique des tissus cartilagineux limitant l'amplitude des mouvements.

La cause de l'arthrose-arthrite sont:

  • Formes chroniques et aiguës de maladies infectieuses;
  • Exposition prolongée à de basses températures;
  • Diminution des fonctions de protection du corps - faible immunité;
  • Maladies névralgiques;
  • Pathologie du tissu osseux et articulaire, congénitale et acquise;
  • Blessures qui ne guérissent pas longtemps, y compris postopératoires;
  • Troubles métaboliques;
  • Poids corporel excessif;
  • Charges accrues pendant une longue période;
  • Changements liés au vieillissement dans le corps;
  • Facteur héréditaire;
  • Porter des chaussures inconfortables.

L'arthrose-arthrite peut toucher toutes les articulations. Pour que le traitement soit le plus efficace possible, il est nécessaire d’établir la cause de la maladie et de l’éliminer.

Symptômes de la maladie

Les symptômes d'arthrose-arthrite combinent les symptômes des deux maladies. Le plus souvent, la maladie se manifeste:

  • La douleur;
  • Crunch lors du déménagement;
  • Limitation de l'amplitude d'action;
  • Modifier la forme du joint;
  • Douleur qui apparaît tout au long de la journée, même au repos.
  • Gonflement et rougeur des tissus mous autour des articulations touchées;
  • Élévation de la température locale;

En plus de ces symptômes de la maladie, la manifestation d'une intoxication générale du corps est possible - faiblesse, fièvre, frissons, nausée et diarrhée.

Selon l'articulation touchée, les signes de maladie peuvent varier.

En cas de pathologie du pied, le cartilage est détruit, les tissus mous gonflent et gonflent. Le plus souvent, l'arthrose-arthrite affecte l'articulation métatarsophalangienne du pied et, dans les zones sensibles au stress, des callosités et des cors se forment. En raison de la douleur, la démarche change, la personne commence à supporter la charge à l'extérieur de la jambe.

Une cheville blessée gêne la marche, provoquant une douleur intense concentrée dans la région de la cheville. Si elles ne sont pas traitées, les sensations désagréables peuvent devenir chroniques.

L'arthrose de la cheville est beaucoup moins répandue que les autres types de maladies. Les causes les plus courantes sont les anomalies congénitales des jambes ou les blessures.

L'arthrose-arthrite de l'articulation du genou est caractérisée par la destruction du cartilage au niveau cellulaire, en raison de laquelle les tissus exfolient et deviennent plus minces et cassants, une croissance osseuse et des épines apparaissent. Les symptômes de la maladie sont un gonflement et une sensibilité dans la région du genou pendant l'exercice. Au fil du temps, la douleur devient chronique, une inflammation se produit.

Lorsque l'arthrose-arthrite de l'articulation de la hanche, des excroissances osseuses se forment, le tissu cartilagineux se déforme et est endommagé, la lumière de l'articulation devient plus petite, l'apparition de kystes est possible. Les signes caractéristiques de la maladie sont des sensations désagréables dans la cuisse pendant l'exercice et une limitation des fonctions du système musculo-squelettique.

Méthodes de diagnostic

Aux premiers signes d'arthrose-arthrite, il est recommandé de consulter un médecin pour le diagnostic. L'auto-traitement donne rarement des résultats positifs. Le plus souvent, les patients consultent un médecin lorsque la difformité et l'inflammation deviennent insupportables.

Après examen, le médecin prescrit les tests nécessaires au diagnostic. Le plus souvent c'est:

  • Tests sanguins généraux et biochimiques;
  • Analyse du niveau hormonal;
  • Études immunologiques;
  • La radiographie de l'articulation touchée est la principale méthode instrumentale pour le diagnostic de l'arthrose. Il montre le plus clairement des changements dégénératifs dans l'articulation et un foyer d'inflammation;
  • Échographie;
  • Imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • Collection de liquide synovial et son analyse.

Classification des maladies

La Classification internationale des maladies CIM-10 n'a pas une telle maladie, mais les médecins posent souvent le diagnostic.

L'arthrose-arthrite de l'articulation comporte trois phases principales:

  • Au stade initial, l'arthrose se présente comme suit: des déformations mineures de l'articulation se produisent, la douleur et l'inconfort ne sont ressentis qu'après une charge intense. Les symptômes de l'arthrite sont très rares.
  • Au deuxième stade, la douleur est presque toujours ressentie, le tissu cartilagineux est détruit et le tissu osseux se développe, formant des ostéophytes. La mobilité articulaire devient moindre;
  • Dans un cas négligé, la douleur intense ne disparaît pas, l'arthrite devient chronique. L'amplitude des mouvements de l'articulation devient minimale, la déformation est fortement perceptible.

Pathogenèse de l'arthrose-arthrite

La maladie commence avec l'apparition de l'arthrose. De ce fait, les tissus cartilagineux sont détruits et déformés, des ostéophytes apparaissent, ce qui entraîne une aggravation de l'état des articulations.

À ce stade, il se produit une arthrose qui provoque des douleurs, des craquements et une perte de mobilité des articulations. Ce processus se développe pendant plusieurs années, ce qui entraîne la perte de toutes les fonctions de l'articulation sans traitement.

En raison de changements dégénératifs, la circulation sanguine et le métabolisme cellulaire changent, ce qui provoque l'apparition d'une inflammation - l'arthrite. Il peut être de toute forme (rhumatoïde, infectieuse, etc.) selon l’état de santé du patient.

Traitement

Même un médecin expérimenté peut avoir des difficultés à choisir des méthodes efficaces de traitement de l'arthrose, et lorsqu'il rejoint le processus inflammatoire, le traitement devient encore plus difficile.

Avec un traitement opportun de l'arthrose-arthrite, vous pouvez vous en débarrasser. La forme négligée de la maladie se prête mal au traitement et l’articulation peut rester complètement immobilisée.

Les principaux objectifs du traitement de l'arthrite arthritique des articulations des membres inférieurs:

  • Élimination de la douleur;
  • Éliminer l'inflammation et prévenir le développement de processus dégénératifs;
  • Améliorer la régénération des tissus endommagés;
  • Renforcer les muscles et les ligaments du système musculo-squelettique;
  • Récupération maximale de toutes les fonctions articulaires.

Selon le stade de développement de la maladie, un traitement conservateur ou chirurgical est recommandé.

La pharmacothérapie consiste à prendre des médicaments à usage interne et local.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Meloxicam, Ibuprofen, Celecoxib) soulagent la douleur et l’inflammation. Mais leur utilisation à long terme n'est pas souhaitable, ces fonds ont de nombreux effets secondaires négatifs sur le corps humain. En outre, ils éliminent uniquement les symptômes de la maladie et ne traitent pas les processus dégénératifs-dystrophiques.

Les chondroprotecteurs de supplément au traitement médicamenteux complet - ils préviennent la destruction du tissu osseux, restaurent l’état du cartilage et des articulations, sont particulièrement efficaces au stade initial de la maladie.

Pour l'acupression uniquement sur l'articulation touchée, l'utilisation de pommades, de crèmes et de gels à base d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (Voltaren, Nurofen, Dolgit, Indomethacin) est recommandée. Peut-être leur utilisation sous forme de compresses.

Dans les cas difficiles, les glucocorticoïdes administrés dans la cavité articulaire sont utilisés: prednisolone, diprospan, hydrocortisone. Ils peuvent non seulement éliminer les sensations désagréables, mais aussi ralentir le processus de déformation du cartilage.

Dès que l'inflammation est éliminée, la physiothérapie, le massage et la thérapie par l'exercice sont prescrits. En fonction de la négligence de la maladie, le médecin traitant détermine la durée des procédures. Le plus couramment utilisé:

  • Électrophorèse;
  • Thérapie par ultrasons;
  • Thérapie magnétique;
  • La phonophorèse;
  • Bains de paraffine et applications;
  • Thérapie de boue.

La thérapie physique et le massage aident à rendre la mobilité articulaire. La complexité des exercices diffère selon la partie de la jambe touchée. Il est prescrit par le médecin traitant.

En cas de destruction irréversible de l'articulation, lorsqu'un traitement avec des méthodes conservatrices ne donne aucun résultat, une intervention chirurgicale est recommandée. L'articulation touchée est remplacée en tout ou en partie par la prothèse.

L'arthrose est une maladie complexe, difficile à traiter. Un diagnostic et une thérapie rapides aideront à éviter la survenue de complications et à rendre la fonctionnalité aux articulations.

Ostéoarthrite de la cheville

Les maladies les plus courantes de notre époque sont l'arthrite et l'arthrose. Cependant, récemment, les médecins ont commencé à parler d'une maladie telle que l'arthrose. Bien qu'il s'agisse de deux types de maladies, des articulations identiques sont atteintes. Distinguer l'arthrose de l'arthrite n'est possible qu'avec un examen approfondi.

Qu'est-ce que l'arthrose-arthrite?

L'arthrose-arthrite est une pathologie qui comprend les signes de deux directions: l'arthrose et l'arthrite. L'arthrite est un processus inflammatoire à l'intérieur de l'articulation et l'arthrose est une pathologie déformante des articulations de nature chronique, accompagnée d'une faible mobilité des tissus articulaires.

L'arthrose de l'articulation de la cheville se forme dans l'articulation elle-même, détruisant les tissus cartilagineux, ce qui provoque un processus inflammatoire intense à l'intérieur. Le traitement de cette maladie est assuré par des médicaments spécialement sélectionnés qui réduisent la douleur et l’inflammation, éliminent les foyers d’infection, utilisent des procédures physiothérapeutiques, des massages et des méthodes de traitement folklorique. Les causes de la maladie peuvent être:

  • Maladies chroniques de la direction infectieuse.
  • Violation des processus métaboliques dans le corps.
  • Système immunitaire faible.
  • Des chaussures serrées et inconfortables.
  • Névralgie.
  • Lésions cutanées à long terme sur les jambes.
  • Hypothermie systématique des extrémités.

Symptômes et classification de l'arthrite et de l'arthrose de la cheville

Avec l'arthrite, on observe un gonflement et une rougeur de la peau, une raideur de mouvement et un gonflement dans la région de l'articulation touchée. Le syndrome de la douleur est prononcé, surtout le matin, la position générale d’une personne n’est pas satisfaisante. Le processus d'inflammation est exprimé par les manifestations de douleur aiguë s'étendant au bas de la jambe et même au genou. La présence initiale de symptômes est presque imperceptible, mais dans le processus de développement de la pathologie, il existe des douleurs et des difficultés palpables au moment du mouvement. Plusieurs types d'arthrite de la cheville sont classés:

  • Réactif. En présence d'infection du derme.
  • Arthrose arthrite. Formé au stade où l'articulation du cartilage est déjà complètement détruite.
  • Gouty. Se produit dans la période où le niveau d'acide urique est dépassé dans le corps, ce qui entraîne des dépôts de sel dans les tissus et les organes humains.

Les principaux symptômes de l'arthrose sont les suivants: douleur intense à la cheville, crunch et claquements caractéristiques lors des mouvements, fatigue des jambes, inconfort et tension dans l'articulation elle-même. La pathologie progresse rapidement et des symptômes et des complications supplémentaires apparaissent.

Diagnostics

Si vous ressentez des symptômes d'arthrite et d'arthrose de la cheville, demandez conseil à un médecin qualifié. Ce problème est traité par des spécialistes tels que: rhumatologue, chirurgien, orthopédiste, traumatologue ou chirurgien orthopédique. Le médecin établira un diagnostic précis à l'aide des antécédents recueillis, procédera à un examen primaire et prescrira plusieurs études cliniques au patient. Examens obligatoires:

  • Rayon X de la zone touchée dans deux projections, ce qui aide à déterminer le diagnostic à ses débuts.
  • Biochimie sanguine, analyse clinique du sang.

Dans de rares cas, pour un diagnostic plus précis, vous pourriez avoir besoin de:

  • IRM (thérapie par résonance magnétique).
  • Aspiration
  • L'étude du liquide synovial.
  • Rhéovasographie pour les études de circulation sanguine dans les membres.

Traitement de l'arthrite arthritique de la cheville

Le traitement de cette maladie est assez difficile et prend du temps. La pharmacothérapie est réalisée en mode stationnaire et uniquement sous la surveillance du médecin traitant. Deux types de médicaments sont prescrits: une action rapide et une action lente, mais il convient de noter que l'action de leur plan radicalement différent doit donc être attribuée aux patients avec prudence.

Les médicaments à action rapide ne soulagent que les symptômes de la maladie et sont administrés pendant une courte période en raison de leur effet négatif sur la muqueuse gastrique. Tous ces médicaments non stéroïdiens soulagent la douleur et l'inflammation des tissus: acétaminophène, nimésulide, acéclofénac, diclofénac, etc. Avec un traitement local aux stades avancés de la maladie, un blocage des injections est prescrit par les médicaments à base de corticostéroïde, dont l’hydrocortisone, le plus populaire, est Kenalog.

Les médicaments retardés du groupe des chondroprotecteurs agissent en tant qu'agent réducteur pour les tissus cartilagineux et les articulations. Nommé un long traitement avec de tels médicaments: diaceirin, teraflex, struktum. L'effet des médicaments intervient quelques mois seulement après le début du traitement. Il convient également de noter que ce traitement n'a un effet positif que dans les premiers stades de la maladie, alors que le cartilage n'est pas complètement détruit.

En association avec des médicaments, divers onguents et gels contenant des composants stéroïdiens et non stéroïdiens sont utilisés: diclofénac, ortofène, cétorol, puissance en chevaux, soulagement au trempé. Tous ces outils sont appliqués en fine couche sur la cheville.

Le traitement de l'arthrite, l'arthrose et comprend un certain nombre de procédures de physiothérapie. Dans les maladies de la cheville, on attribue le plus souvent aux patients des séances de magnétothérapie, une exposition à un faisceau laser et des bains de radon.

Traitement chirurgical

La médecine moderne offre plusieurs types de chirurgie pour l'arthrose de la cheville aux stades avancés de la maladie:

  • Endoprothèses Pendant l'opération, l'articulation touchée est remplacée par un implant.
  • Arthrodèse. L'articulation douloureuse de la cheville est complètement retirée et les os du pied et de la jambe sont épissés. Après cette opération, les fonctions moteur de la connexion sont considérablement limitées.
  • Rééducation par arthroscopie. Suppression des excroissances osseuses et des zones de cartilage malade.

Traitement des remèdes traditionnels arthrose-arthrite

Il est très efficace et utile de compléter les méthodes de traitement traditionnelles avec les conseils de la médecine traditionnelle, ce qui a un effet positif sur le corps du malade, soulage la douleur et combat les processus inflammatoires et les complications connexes. En voici quelques unes:

  1. Sécher la coquille et la réduire en poudre. Ajoutez régulièrement une petite quantité dans une boisson ou un repas.
  2. Le traitement des articulations peut être effectué avec des tubercules de pomme de terre crus. Râpez ou réduisez en purée les pommes de terre. Appliquer sur le joint douloureux sous la forme d'une compresse pendant une demi-heure.
  3. Rassemblez également les fleurs de violettes et les feuilles d’ortie. Mettez dans un bocal et versez de l'eau bouillante. Prendre quotidiennement comme thé.
  4. Les feuilles de chou fraîches, qui peuvent être alternées avec les feuilles de l'herbe, du tussilage ou de la bardane, éliminent efficacement le gonflement, la douleur et les inflammations. Attachez toute la nuit, en fixant le bandage.

L'exercice physique a également un effet positif: l'exercice aide à activer le tonus musculaire, à élargir l'amplitude des mouvements de la cheville, à normaliser les processus métaboliques du corps, à améliorer le système immunitaire.

La thérapie par l'exercice peut être pratiquée à la maison seule. Pour les sélectionner, vous devez contacter le centre de kinésithérapie ou votre médecin. Avec un programme bien conçu et un exercice approprié, le résultat ne sera pas long à venir.

Pour normaliser le poids et enrichir le corps avec de l'énergie, complexe de vitamines, vous devez suivre un régime, le régime du patient doit être utile et équilibré. Les aliments doivent contenir une quantité suffisante de protéines, de collagène, de vitamines B1, B12, B6 et B2.

Les repas doivent être fractionnés et les portions modérées afin de ne pas trop manger. Éliminer complètement les boissons alcoolisées qui augmentent l'appétit et brûlent les nutriments dans le corps.